Revolver Umarex T4E « HDR 50 » à Co2 / Calibre .50 (12,7 mm) à balles en caoutchouc

Le revolver de défense Umarex HDR 50, équipé du tube lanceur lacrymogène qui se fixe sous le canon au moyen du rail Picatinny.

Le revolver de défense Umarex HDR 50, équipé du tube lanceur lacrymogène qui se fixe sous le canon au moyen du rail Picatinny.

La firme allemande Umarex commercialise, sous le nom générique de « T4E » (pour « Training for Engagement »), deux très intéressants modèles projetant des balles en caoutchouc durci propulsées par du gaz carbonique. Ces armes non létales sont destinées à l’entraînement et à la défense du domicile. Nous avons testé le revolver « HDR 50 » (Home Defense Revolver) et le fusil « HDS 68 » (Home Defense Shotgun). Tous deux feront l’objet de publications séparées. Nous leur avons consacré chacun une vidéo de présentation, mais les tests sur le terrain ont été effectués conjointement et regroupés sur une seule et même vidéo.

Ce revolver de défense à Co2 délivre à la bouche une énergie cinétique de 11 joules quand il est chargé avec les balles Rubber-Steel, dont le caoutchouc durci est alourdi par de la limaille de fer.

Ce revolver de défense à Co2 délivre à la bouche une énergie cinétique de 11 joules quand il est chargé avec les balles Rubber-Steel, dont le caoutchouc durci est alourdi par de la limaille de fer.

Le modèle HDR 50 se présente comme un gros revolver dont les parties externes sont en polymère et les parties internes en aluminium. Il est chambré en calibre .50 (12,7 mm), dispose d’une capacité de six coups et fonctionne uniquement en Double Action (DAO). La propulsion est assurée par la cartouche de 12 g de Co2 contenue dans sa poignée et son énergie cinétique est de 11 joules avec les balles sphériques Rubber-Steel. Son aspect dissuasif est renforcé quand il est équipé du lanceur lacrymogène (gaz CS ou gel OC) proposé en option.

Bien qu’il nécessite la dépose du barillet, le chargement s’avère extrêmement facile et relativement rapide à effectuer.

Bien qu’il nécessite la dépose du barillet, le chargement s’avère extrêmement facile et relativement rapide à effectuer.

VIDEO – Umarex T4E Home Defense – Présentation du revolver HDR 50

Il convient de ne pas se tromper de sens : la capsule de 12 g de Co2 qui assure la propulsion des projectiles doit être introduite « tête en bas » dans la poignée.

Il convient de ne pas se tromper de sens : la capsule de 12 g de Co2 qui assure la propulsion des projectiles doit être introduite « tête en bas » dans la poignée.

VIDEO – Umarex T4E Home Defense – Tirs avec le revolver HDR 50 et le shotgun HDS 68

Cible obtenue lors de notre vidéo de démonstration des armes de défense à Co2 Umarex T4E : shotgun HDS 68 et revolver HDR 50. On notera que les impacts se placent exactement au point qui était visé.

Cible obtenue lors de notre vidéo de démonstration des armes de défense à Co2 Umarex T4E : shotgun HDS 68 et revolver HDR 50. On notera que les impacts se placent exactement au point qui était visé.

 

Le banc d’essai du revolver Umarex Home Defense HDR 50 a été publié sur 5 pages dans le magazine Action n°388 (juillet/août 2019).

Le banc d’essai du revolver Umarex Home Defense HDR 50 a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action n°388 (juillet/août 2019).

 

Pistolet Sig-Sauer P226 à CO2 / calibre 4,5 mm diabolos

Le pistolet semi-automatique Sig-Sauer P226 à CO2 est accompagné par son ingénieux chargeur réversible, lequel renferme à chaque extrémité un barillet de 8 coups.

Le pistolet semi-automatique Sig-Sauer P226 à CO2 est accompagné par son ingénieux chargeur réversible, lequel renferme à chaque extrémité un barillet de 8 coups.

Cette copie conforme du pistolet semi-automatique Sig-Sauer P226 pousse très loin le réalisme grâce à sa construction en métal non ferreux, qui lui assure un poids plus conséquent encore que celui du modèle de gros calibre et une culasse « Blowback » qui génère un recul bien perceptible au départ du coup.

Ce modèle à CO2 se démarque par l’extrême facilité avec laquelle peut être mise en place la capsule de 12 g de CO2 qui assure la propulsion des projectiles.

Ce modèle à CO2 se démarque par l’extrême facilité avec laquelle peut être mise en place la capsule de 12 g de CO2 qui assure la propulsion des projectiles.

Ce pistolet à CO2 dispose d’un système d’alimentation par capsule de CO2 remarquablement simple et efficace. Son chargeur réversible, ingénieusement conçu, lui assure une capacité de deux fois huit coups. 

La désignation de la firme et du modèle figurent sur la culasse à glissière, tandis que les consignes de sécurité sont profondément gravées, par moulage, sur le flanc droit de la carcasse.

La désignation de la firme et du modèle figurent sur la culasse à glissière, tandis que les consignes de sécurité sont profondément gravées, par moulage, sur le flanc droit de la carcasse.

Malheureusement, la précision que nous laissait entrevoir l’utilisation de plombs de type diabolo tirés par un canon rayé n’est pas au rendez-vous. Comble de l’ironie, le Sig-Sauer P226 « X-Five » à CO2, qui tirait des bille d’acier dans un canon lisse, était plus précis en cible !

Carabine Walther Lever-Action à CO2 / Calibre 4,5 mm Diabolos

La carabine à CO2 Walther Lever-Action se présente comme une convaincante réplique de la célèbre Winchester 1894.

La carabine à CO2 Walther Lever-Action se présente comme une convaincante réplique de la célèbre Winchester 1894.

Cette carabine à levier de sous-garde séduit dès la prise de contact pour la simple et bonne raison qu’elle donne, par son poids, son aspect soigné et le fonctionnement de ses commandes, l’illusion parfaite que l’on tient en main une véritable Winchester 94, arme à feu de gros calibre le plus souvent chambrée pour la cartouche de calibre .30/30 Winchester.

Cette carabine à CO2 est proposée en deux versions qui diffèrent uniquement par la longueur du canon. C’est la version la plus longue que nous avons testée.

Cette carabine à CO2 est proposée en deux versions qui diffèrent uniquement par la longueur du canon. C’est la version la plus longue que nous avons testée.

Même les nombreuses pièces en polymère présentent un aspect très réaliste et il faut les examiner de très près pour s’apercevoir qu’elles ne sont pas en acier. L’armement du chien au moyen du levier de culasse, son désarmement en le retenant avec le pouce, la mise en œuvre du poussoir transversal de sûreté (qui caractérise les versions modernes de la Winchester 94), tout fonctionne de façon totalement réaliste.

Associée à sa cadence de tir rapide, l’excellente précision de cette carabine la rend très agréable à utiliser pour le plinking. D’autant plus que sa puissance permet d’effectuer des tirs à des distances inhabituelles pour ce type d’arme.

Associée à sa cadence de tir rapide, l’excellente précision de cette carabine la rend très agréable à utiliser pour le plinking. D’autant plus que sa puissance permet d’effectuer des tirs à des distances inhabituelles pour ce type d’arme.

Voir également la vidéo de notre banc d’essai de la carabine à CO2 Walther Lever Action Stainless, que nous avons testée en 2013…

Le banc d’essai de la carabine à Co2 Walther Lever-Action a été publié sur 4 pages dans le magazine Action Guns n°258 (octobre 2002).

Le banc d’essai de la carabine à Co2 Walther Lever-Action a été publié sur 4 pages
dans le magazine Action Guns n°258 (octobre 2002).

Pistolet Beretta 92 FS à CO2 / Calibre 4,5 mm Diabolos

Le pistolet Beretta 92 FS à CO2 est proposé en deux versions qui diffèrent par leur finition, noire ou nickelée, et présentent toutes deux des dimensions, un aspect et un poids tout à fait convaincants.

Le pistolet Beretta 92 FS à CO2 est proposé en deux versions qui diffèrent par leur finition, noire ou nickelée, et présentent toutes deux des dimensions, un aspect et un poids tout à fait convaincants.

S’il reprend avec un réalisme tout à fait convaincant l’apparence du pistolet semi-automatique Beretta 92 FS, ce nouveau modèle produit par la firme allemande Umarex est en réalité un revolver, dont le mécanisme est habilement dissimulé sous un carénage constitué par la fausse culasse à glissière. Il fonctionne à répétition, au moyen d’un barillet à 8 coups tournant dans le sens des aiguilles d’une montre sous l’action d’un linguet relié à la détente. Sa platine sélective offre le choix entre la simple et la double action.

Toutes les pièces sont coulées en alliage et présentent une très grande précision de moulage, comme en témoignent les stries de préhension à l'avant de la glissière.

Toutes les pièces sont coulées en alliage et présentent une très grande précision de moulage, comme en témoignent les stries de préhension à l’avant de la glissière.

Chaque pistolet est livré dans une mallette, accompagné de deux barillets et des accessoires nécessaires au nettoyage du canon et au réglage latéral de la hausse.

Chaque pistolet est livré dans une mallette, accompagné de deux barillets et des accessoires nécessaires au nettoyage du canon et au réglage latéral de la hausse.

Le banc d’essai du pistolet Beretta 92 FS à CO2 a été publié sur 4 pages dans le magazine Action Guns n°219 (mars 1999)

Le banc d’essai du pistolet Beretta 92 FS à CO2
a été publié sur 4 pages dans le magazine Action Guns n°219 (mars 1999)

Le numéro 219 (mars 1999) du magazine Action Guns est aujourd’hui épuisé. Vous pouvez télécharger gratuitement les 4 pages de ce banc d’essai (2,2 Mo) en cliquant sur le lien ci-dessous :
Action n°219 mars 1999_pistolet Beretta Umarex 92 FS CO2