Deux accessoires utiles pour votre Glock : le « Clipdraw » et le holster de pontet

Le Clipdraw permet d’accrocher l’arme sur toute sorte de support comme, par exemple, la bretelle d’un sac à dos tactique ou le système d’attaches « MOLLE » d’un gilets pare-balles.

Le Clipdraw permet d’accrocher l’arme sur toute sorte de support comme, par exemple, la bretelle d’un sac à dos tactique ou le système d’attaches « MOLLE » d’un gilets pare-balles.

Nous avons profité de cette fin d’année particulièrement clémente pour nous réunir, Jean et moi, afin de vous souhaiter de joyeuses fêtes et vous présenter deux petits accessoires pouvant se révéler très utiles aux professionnels qui utilisent un Glock.

Le « Clipdraw » de la firme américaine Skyline Toolworks peut être installé sur n’importe quel modèle de pistolet Glock en quelques minutes avec, pour seul outil, la petite clé hexagonale de 2 mm livrée avec le clip.

Le « Clipdraw » de la firme américaine Skyline Toolworks peut être installé sur n’importe quel modèle de pistolet Glock en quelques minutes avec, pour seul outil, la petite clé hexagonale de 2 mm livrée avec le clip.

Le premier est un clip en acier ressort qui se fixe sur le bouchon de culasse du Glock pour permettre un port sans holster. Le second est un étui en kydex qui se clipse sur le pontet pour protéger la queue de détente. Ces deux accessoires peuvent être utilisés de façon complémentaire, mais ils peuvent également avoir, séparément, un grand nombre d’utilisations annexes très pertinentes. Ils sont proposés dans différentes tailles afin de s’adapter aux nombreux modèles de la firme autrichienne, mais ils existent également pour d’autres marques : n’hésitez pas à vous renseigner à ce sujet auprès de votre armurier…

Ce holster minimaliste en cordura se clipse sur le pontet de façon à protéger la queue de détente. Ces deux accessoires, Clip métallique et holster de pontet, peuvent être employés conjointement afin de porter l’arme de façon totalement sécurisée en « inside », c’est-à-dire en la glissant simplement sous la ceinture du pantalon.

Ce holster minimaliste en cordura se clipse sur le pontet de façon à protéger la queue de détente. Ces deux accessoires, Clip métallique et holster de pontet, peuvent être employés conjointement afin de porter l’arme de façon totalement sécurisée en « inside », c’est-à-dire en la glissant simplement sous la ceinture du pantalon.

Confrontation entre le Glock 17 et le CZ 75 / calibre 9 mm Parabellum

Il nous a semblé intéressant d’effectuer un comparatif entre le CZ 75 et le Glock 17, parce qu’ils constituent à nous yeux les deux meilleurs pistolets de combat des temps modernes, tant sur le plan de la fiabilité que sur celui de la précision en cible.

Radicalement différents pour ce qui est de leur conception puisque le CZ, lancé en 1975, est un modèle tout acier à platine sélective alors que le Glock, apparu sept années plus tard, se démarque par sa carcasse en polymère et sa platine « safe action » dépourvue de levier de sûreté, ils se rejoignent sur un point essentiel : leur prix de vente extrêmement compétitif. Diffusés en un très grand nombre d’exemplaires partout dans le monde et abondamment copiés par tous leurs concurrents, ces deux pistolets sont aujourd’hui devenus des modèle mythiques à l’aune desquels sont jugés tous ceux qui tentent de les supplanter.

Nous avons délibérément choisis pour ce banc d’essai deux armes qui avaient déjà connu une longue période d’utilisation : un CZ-75 de 1994, reconnaissable à son superbe bronzage bleu-noir brillant et un Glock de 1996 (Génération 2), reconnaissable à sa carcasse démunie de rail Picatinny.

Nous avons délibérément choisi pour ce banc d’essai deux armes qui avaient déjà connu une longue période d’utilisation : un CZ 75 de 1994, reconnaissable à son superbe bronzage bleu-noir brillant et un Glock de 1996 (Génération 2), reconnaissable à sa carcasse démunie de rail Picatinny.

Afin sans doute de de ne pas déroger à l’incontournable « Loi de Murphy », ce banc d’essai, que nous avions commencé il y a tout juste  un an, en mai 2013, a connu des avatars qui nous ont contraints à l’interrompre et à le reporter. Vous trouverez toutes les explications relatives à ce fâcheux contretemps dans la première vidéo (Préambule).

1ère partie : Préambule expliquant les avatars rencontrés au début de ce banc d’essai

2ème partie : Présentation des armes

3ème partie : Tirs de précision

4ème partie : Tirs dynamiques

5ème partie : Le choix d’un holster

Le banc d’essai comparatif entre le Glock 17 et le CZ 75 a été publié sur 7 pages dans le magazine Action n° 360 (novembre/décembre 2014)

Le banc d’essai comparatif entre le Glock 17 et le CZ 75 a été publié sur 7 pages
dans le magazine Action n° 360 (novembre/décembre 2014)

Pistolet Sig-Sauer 1911 « Scorpion » / calibre .45 ACP

La firme helvétique avait surpris tout le monde en lançant en 2003, par l’intermédiaire de sa filiale américaine SIGARMS, une copie du Colt 1911 dénommée « GSR ».

Le Sig-Sauer 1911 Scorpion, accompagné par un ensemble en cuir composé d’un holster « Multi Purpose », offrant le choix de six positions de tir et la possibilité de régler la pression assurant la rétention de l’arme et d’un porte-chargeur, ces deux éléments bénéficiant de la même finition « Crossing » (La Sellerie du Thymerais).

Le Sig-Sauer 1911 Scorpion est accompagné ici par un ensemble en cuir composé d’un holster « Multi Purpose », offrant le choix de six positions de tir et la possibilité de régler la pression assurant la rétention de l’arme, ainsi que d’un porte-chargeur, ces deux éléments bénéficiant de la même finition « Crossing » (La Sellerie du Thymerais).

L’actuel modèle 1911, qui est décliné dans une quarantaine de versions au rang desquelles figure le « Scorpion » faisant l’objet du présent banc d’essai, n’est autre que le GSR revu et corrigé. Les modifications qui lui ont été apportées sont mineures, mais elles sont nombreuses. De judicieuses retouches esthétiques permettent à cette arme de se rapprocher de son illustre modèle créé pour la firme Colt par John Moses Browning, sans pour autant se départir des particularités mécaniques qui lui sont propres.

Première partie : tests sur appui

 

Ce pistolet très bien équipé, réalisé en acier inoxydable, recouvert d’un revêtement high-tech à base de céramique et doté de plaquettes de crosse en G10 formant au bas de la poignée une extension élargie du puits de chargeur, procure en cible une précision de tout premier ordre.

Ce pistolet très bien équipé, réalisé en acier inoxydable, recouvert d’un revêtement high-tech à base de céramique et doté de plaquettes de crosse en G10 formant au bas de la poignée une extension élargie du puits de chargeur, procure en cible une précision de tout premier ordre.

Deuxième partie : tests dynamiques

 

Le Sig-Sauer 1911 Scorpion est accompagné ici par ses deux chargeurs de 8 coups, un holster Sig-Sauer en polymère, avec système automatique de rétention et porte-chargeur intégré, et un outil universel d’aide au remplissage des chargeurs « UpLULA » de la firme israélienne Maglula Ltd.

Le Sig-Sauer 1911 Scorpion est accompagné ici par ses deux chargeurs de 8 coups, un holster Sig-Sauer en polymère, avec système automatique de rétention et porte-chargeur intégré, et un outil universel d’aide au remplissage des chargeurs « UpLULA » de la firme israélienne Maglula Ltd.

Troisième partie : holsters – outil d’aide au remplissage du chargeur

 

Le banc d’essai du pistolet Sig-Sauer 1911 Scorpion a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°356 (mars-avril 2014)

Le banc d’essai du pistolet Sig-Sauer 1911 Scorpion a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°356 (mars-avril 2014)

Le port d’une arme de poche

Comme son nom l’indique, une arme de poche peut être portée en la glissant directement dans la poche d’un vêtement. Il est bien sûr également possible d’utiliser un holster et il existe à cet effet de très nombreux modèles de ceinture, d’aisselle ou de cheville. Mais vous allez découvrir que le port d’un Backup peut emprunter une troisième voie et que cette dernière est loin d’être inintéressante…

 

Pistolet Beretta "Nano", glissé dans un holster en cuir de type "Inside", muni d'un clip, d'un renfort interne de carcasse en acier inoxydable et doublé intérieurement en croûte velours (La Sellerie du Thymerais).

Pistolet Beretta « Nano », glissé dans un holster en cuir de type « Inside », muni d’un clip, d’un renfort interne de carcasse en acier inoxydable et doublé intérieurement en croûte velours (La Sellerie du Thymerais).

 

Port d’un Backup : la troisième voie…

Pistolets de défense JPX « Jet Protector » à gel OC

Le pistolet JPX Jet Protector, fabriqué par la firme helvétique Piexon, est un modèle de défense à deux coups, fonctionnant uniquement en double action, avec sélection automatique alternée des deux percuteurs. C'est un lanceur pyrotechnique de gel OC (10 g de solution à 10%) dont la portée d'utilisation est comprise entre 1,50 m et 7 m.

Le pistolet JPX Jet Protector, fabriqué par la firme helvétique Piexon, est un modèle de défense à deux coups, fonctionnant uniquement en double action, avec sélection automatique alternée des deux percuteurs. C’est un lanceur pyrotechnique de gel OC (10 g de solution à 10%) dont la portée d’utilisation est comprise entre 1,50 m et 7 m.

 

Pistolet JPX Jet Protector – 1ère partie : tests sur le terrain

Piexon JPX Jet Protector_petite

Ce pistolet à double canon de fabrication soignée mérite un holster de qualité. Son fabricant suisse propose un modèle en Cordura, renforcé intérieurement, qui existe aussi en version tactique, avec sangles pour fixation à la cuisse. Mais on peut préférer la version en cuir, sobre et élégante, que propose un fabricant français (La Sellerie du Thymerais).

 

Pistolet JPX Jet Protector – 2ème partie : évaluation, choix d’un holster