les pistolets allemands Kampfpistole et Sturmpistole

Pistolet allemand Heer modèle 1934 de type "Guerre" chargé d'un Wurfkörper 361 du 2ème type, dont le tir dans le canon lisse du pistolet signaleur ne nécessite pas l'emploi d'un manchon de renfort. Cette munition est constituée par une grenade "œuf" fixée sur un tube de lancement.
Pistolet allemand Heer modèle 1934 de type « Guerre » chargé d’un Wurfkörper 361 du 2ème type, dont le tir dans le canon lisse du pistolet signaleur ne nécessite pas l’emploi d’un manchon de renfort. Cette munition est constituée par une grenade « œuf » fixée sur un tube de lancement.

Les armes nouvelles conçues en période de guerre, dans le plus grand secret, ont toujours exercé sur les collectionneurs une attraction particulière, à la frontière du mystique. C’est incontestablement le cas des pistolets allemands modèles « Kampfpistole » et « Sturmpistole ».

Kampfpistole fabriqué par la firme Erma, immédiatement reconnaissable à la lettre "Z" gravée sur le côté gauche de son canon rayé. Cet exemplaire est de plus muni du niveau à bulle permettant de définir avec précision l'angle de tir.
Kampfpistole fabriqué par la firme Erma, immédiatement reconnaissable à la lettre « Z » gravée sur le côté gauche de son canon rayé. Cet exemplaire est muni du niveau à bulle permettant de définir avec précision l’angle de tir.

Arme légère destinée aux combats de rues, le Kampfpistole se démarque du pistolet signaleur Heer modèle 1934 uniquement par les rayures hélicoïdales de son canon. Ce dernier est identifié au moyen de la lettre « Z » gravée sur son flanc gauche.

Sturmpistole en position d’utilisation, crosse et éléments de visée dépliés (photo tirée de l’ouvrage Signalpistolen der Welt, tome 1).
Sturmpistole en position d’utilisation, crosse et éléments de visée dépliés (photo tirée de l’ouvrage Signalpistolen der Welt, tome 1).

Le Sturmpistole, quant à lui, se compose d’un pistolet signaleur Heer modèle 1934, de type standard ou de type « Guerre », muni d’une crosse d’épaule tubulaire. Son canon reçoit un manchon interne en acier et il est équipé d’un système de visée. Cette arme, qui était destinée au tir de la grenade anti-char Panzerwurfkörper 42, s’avérait redoutable à courte distance mais nécessitait que son utilisateur ait le courage de s’exposer au tir des blindés ennemis.

Les pistolets allemands Kampfpistole et Sturmpistole ont fait l'objet d'une publication sur 6 pages dans le magazine Militaria N°17 (février 1987).
Les pistolets allemands Kampfpistole et Sturmpistole ont fait l’objet d’une publication sur 6 pages
dans le magazine Militaria N°17 (février 1987).

Ne manquez plus rien de votre passion !

Rechargez et visez juste !

Un e-mail par mois, dans lequel nous réglons la visée sur des essais d’arme de légende, moderne ou ancienne, des guides pratiques et bien plus ! 

Cartouche garantie sans spam ni défaillance de tir !

Partagez votre expérience à la communauté !

Un avis, une question ou encore une expérience particulière ? Dites nous en plus dans l’espace des commentaires ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Essai armes icon
Retour en haut