Revolvers Remington New Model Army & Navy / calibre .36 et .44

Les revolvers Remington New Model Army de calibre .44 et New Model Navy de calibre .36 sont tous deux issus des brevets de Fordyce Beals, dont le dernier a été déposé le 14 septembre 1858. Ils seront améliorés par les brevets déposés par William Elliott le 17 septembre 1861 et par Samuel Remington le 17 mars 1863.

La comparaison entre ce revolver Remington New Model Army 1863 d’époque (au-dessus) et sa réplique Euroarms ne permet pas, de prime abord, de découvrir de différences autres que celles relevant de l’ordre du détail.
La comparaison entre ce revolver Remington New Model Army 1863 d’époque (au-dessus) et sa réplique Euroarms ne permet pas, de prime abord, de découvrir de différences autres que celles relevant de l’ordre du détail.

Nous avons testé les répliques de ces deux modèles fabriquées en Italie par Euroarms et nous les avons comparées à d’authentiques revolvers d’époque afin d’évaluer l’exactitude de ces reproductions.

Le banc d’essai des répliques des revolvers Remington New Model Army & New Model Navy a été publié sur 5 pages dans le magazine Gazette des Armes n°175 (mars 1988).
Le banc d’essai des répliques des revolvers Remington New Model Army & New Model Navy
a été publié sur 5 pages dans le magazine Gazette des Armes n°175 (mars 1988).

 

Ne manquez plus rien de votre passion !

Rechargez et visez juste !

Un e-mail par mois, dans lequel nous réglons la visée sur des essais d’arme de légende, moderne ou ancienne, des guides pratiques et bien plus ! 

Cartouche garantie sans spam ni défaillance de tir !

Partagez votre expérience à la communauté !

Un avis, une question ou encore une expérience particulière ? Dites nous en plus dans l’espace des commentaires ci-dessous !

7 réflexions sur “Revolvers Remington New Model Army & Navy / calibre .36 et .44”

  1. CASTELA Roland

    Bonjour Michel.
    Auriez- vous une astuce ou un produit à me conseiller pour enlever la couche de vernis des plaquettes de poignée de crosse sur le Remington 1858 sans détériorer le bois et sa couleur ?
    Merci.
    Cordialement.

    1. Michel Bottreau

      Bien qu’ayant fait de nombreuses petites restaurations sur les armes anciennes, je dois humblement avouer ne jamais avoir décapé une crosse vernie. Sans doute souhaitez-vous remplacer sa finition vernie par une finition huilée ? Je pense qu’on peut utiliser de l’alcool ou de l’acétone (j’ai vu que certains recommandaient le Décapant bois V33 Gel Express), voire même se contenter d’une abrasion mécanique douce avec de la laine d’acier très fine. Le bois risque de perdre sa coloration, mais elle reviendra une fois huilé. Il existe d’ailleurs des huiles ayant une jolie coloration dans les tons rouges. J’utilise pour ma part le « Raviveur de vernis » de la maison Lefaucheux, même pour les bois huilés. Il y a également dans la gamme des produits Lefaucheux un « Décireur-dévernisseur » et un « Nettoyeur de vernis ».

      http://lefaucheux.fr/content/entretiendesarmes.php

      J’ai également trouvé sur Internet un fichier .pdf intitulé « renover-les-crosses » (dont j’ignore l’auteur) qui me semble très intéressant, aussi je le mets en ligne sur notre site. Vous le trouverez dans la rubrique TELECHARGEMENT :

      http://www.essai-armes.fr/telechargement/

  2. Merci Mr Bottreau

    Une question SVP

    Pourquoi Remington aurait modifié le côté d’entrée des vis pour le belt.

    Du coté gauche pour le coté droit

    Je vous remercie!

    1. Michel Bottreau

      Bonne question, je n’en sais vraiment rien. En fait, sur le plan mécanique, cela n’a aucune importance que les têtes de vis soient d’un côté ou de l’autre. Les Remington New Model Belt de 1863 présentent effectivement cette particularité, mais ils ne sont pas les seuls, c’est également le cas des Remington New Model Police…

    2. Merci Monsieur Bottreau , c’est exact sur ces deux modèles . C’était pour savoir si vous aviez quelque chose d’historique là dessus .Dans tout les cas, je vous remercie encore .

    1. Michel Bottreau

      La différence entre les Remington modèles Navy et Army se situe essentiellement au niveau du calibre, .36 pour le premier et .44 pour le second. Cela équivaud à comparer deux revolvers modernes chambrés respectivement en .357 Magnum et en .44 Magnum, ou deux pistolets semi-automatiques respectivement chambrés en 9 mm Parabellum et en .45 ACP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Essai armes icon
Retour en haut