Carabines Winchester 1873 (Aldo Uberti) / calibre .357 Magnum et .44/40 Winchester

Le rifle 1873 en calibre .44/40 (photo du haut) dispose d'une capacité de sept coups, une cartouche dans la chambre et six dans le demi-magasin tandis que le long magasin tubulaire du rifle 1873 autorise une capacité de dix coups en calibre .357 Magnum (valeur maximale selon notre actuelle législation), avec une cartouche dans la chambre et neuf dans le tube.

Le rifle 1873 à magasin raccourci et poignée demi-pistolet chambré en calibre .44/40 (photo du bas) dispose d’une capacité de sept coups (une cartouche dans la chambre et six dans le demi-magasin), tandis que le long magasin tubulaire du rifle 1873 Standard autorise une capacité de dix coups en calibre .357 Magnum (valeur maximale selon notre actuelle législation, avec une cartouche dans la chambre et neuf dans le tube).

La fabrication de son modèle 73 n’ayant pas été reprise par la firme Winchester, le manufacturier Aldo Uberti a su occuper brillamment ce créneau vacant et répondre à la demande des amateurs d’armes de la conquête de l’Ouest. Voici les deux dernières versions de la réplique du « Sporting Rifle » proposées par le fabricant italien : un modèle standard, chambré pour le moderne calibre .357 Magnum et un modèle à magasin raccourci et poignée demi-pistolet, chambré en calibre .44/40.

Le banc d'essai des carabine Winchester modèle 1873 a été publié sur 5 pages dans le magazine Action Guns n° 176 (avril 1995).

Le banc d’essai des carabine Winchester modèle 1873 a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action Guns n° 176 (avril 1995).

 

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

6 commentaires sur “Carabines Winchester 1873 (Aldo Uberti) / calibre .357 Magnum et .44/40 Winchester

Répondre à cam1990 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Monsieur Bottreau,

    D’après la réglementation actuelle, les munitions des calibres .25-20, .32-20, .38-40, .44-40, .44 Magnum et .45 Colt sont les seules munitions d’armes de poing à percussion centrale classées en catégorie C, alors que celles de calibre .357 Magnum sont classées en catégorie B (comme toutes les autres munitions d’armes de poing à percussion centrale).

    Ma question est donc la suivante :

    Lorsqu’elles sont chambrées en .357 Magnum, les carabines Winchester 1873 et Winchester 1892 sont-elles classées en catégorie C (du fait de leur capacité inférieure ou égale à 10 + 1 coups et de leur réarmement manuel) ou en catégorie B
    (du fait de leur calibre .357 Magnum) ?

    De plus, lorsque ces deux carabines sont chambrées en .357 Magnum (respectivement en .44 Magnum), peuvent-elles aussi accueillir des munitions de calibre .38 Special (respectivement .44 Special), à l’instar des revolvers chambrés en .357 Magnum ou en .44 Magnum ?

    Cordialement

    • Sauf erreur de ma part, parce que c’était déjà le cas avec l’ancienne législation et je ne pense pas que cela ait changé avec la nouvelle, le calibre .357 Magnum est un cas bien particulier du fait qu’il crée une dérogation à la règle qui veut que toute arme soit classée dans la même catégorie que sa munition. Autrement dit, c’est en principe la munition qui classe l’arme. Sauf exception, bien entendu, et c’est justement le cas.
      La conséquence est simple : l’achat d’une carabine Winchester chambrée en .357 Magnum ne peut se justifier que pour un tireur possédant déjà un revolver de ce calibre. Tout autre personne, tireur ou chasseur, qui pourrait acquérir légalement ce type d’arme se verrait dans l’impossibilité de l’utiliser, n’étant pas autorisé à acheter ni détenir les munitions. Il en irait exactement de même pour une Winchester chambrée en calibre .38 Special.
      Et pour répondre à votre seconde question : oui, une carabine chambrée en .357 Magnum peut tirer du .38 Special ; oui, une carabine chambrée en .44 Magnum peut tirer du .44 Special.

  2. Bonjour Michel, vous pouvez peut être me renseigner. Je suis à la recherche d’une carabine à levier sous garde en cal 44Mag. Recensement un armurier m’a proposé une Winchester 1892 fabriqué en 1915 en état moyen au niveau del a crosse.Il était noté dessus: 44WinSP. Pour vous est ce que c’est du 44/40 ou du 44special? car je sais que ce n’est pas du tout la même chose en terme de perf. Merci pour votre aide. Amitiés G

    • Je ne vois pas très bien à quoi peut correspondre le marquage auquel vous faites référence. La grande majorité des Winchester modèle 1892 a été chambrée en calibre .44-40 Winchester. Ces armes portent généralement le marquage : .44 W.C.F. (pour Winchester Center Fire). Contrairement à leurs copies modernes, elles n’ont jamais été produites en calibre .44 Special et encore moins en .44 Magnum : si le .44 Special existait depuis 1907, le .44 Magnum n’est apparu qu’en 1955…

  3. Bonjour Michel et Jean,

    J’ai eu l’occasion d’avoir en main cette belle arme en version « 1873 Carbine Short Rifle », le jaspage apporte une toute vraiment magnifique sur cette arme.

    Concernant la calibre, elle est disponible en 357 mag, 45 colt, 44/40 et 44 mag.

    Voici ma question, quel est le calibre que vous choisiriez ? sachant que je mon choix se porterai sur le 44/40.

    • Je n’ai pas réellement de préférence, sachant que ces quatre calibres sont irréprochables et qu’ils sont tous capables d’offrir une excellente précision. On pourra privilégier le .44/40 et le .45 Long Colt si l’on veut conserver à cette réplique sa vraisemblance sur le plan historique.