Pistolet Beretta BU9 « Nano » / Calibre 9 mm Parabellum

Les petites armes de poche, qui correspondent à la notion de Backup – terme qui fait référence à l’arme secondaire portée par un policier pour lui permettre de sauvegarder sa vie lorsque son arme principale est enrayée ou à court de munitions – rencontrent actuellement un très grand succès aux Etats-Unis. Ce regain d’intérêt est notamment dû à la possibilité, offerte aux citoyens américains par de nombreux états, d’obtenir un permis de port d’arme dissimulée (CWP pour Concealed Weapons Permit ou CCP pour Conceal Carry Permit) afin d’assurer eux-mêmes leur sécurité.
Nous avons testé deux modèles, récemment apparus sur le marché, qui répondent à cette définition de « l’arme de la dernière chance »…

Le Beretta BU9 Nano est un pistolet semi-automatique sub-compact de type « Slim » (ultraplat). Il est doté d’une platine de type DAO (Double Action Only) et alimenté par un chargeur à six coups en calibre 9 mm Parabellum.

Le Beretta BU9 Nano est accompagné ici d’un « holster shirt » de la firme américaine 5.11, un accessoire tactique qui autorise le port de ce pistolet ultra-compact dans des conditions de confort et de discrétion tout à fait remarquables.

Le Beretta BU9 Nano est accompagné ici d’un « holster shirt » de la firme américaine 5.11, un accessoire tactique qui autorise le port de ce pistolet ultra-compact dans des conditions de confort et de discrétion tout à fait remarquables (voir notre vidéo consacrée au port d’une arme de poche).

Première partie : tests statiques

Deuxième partie : tests dynamiques

Le banc d’essai du pistolet Beretta BU9 Nano a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°357 (mai-juin 2014)

Le banc d’essai du pistolet Beretta BU9 Nano a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°357 (mai-juin 2014)

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

8 commentaires sur “Pistolet Beretta BU9 « Nano » / Calibre 9 mm Parabellum

Répondre à cam1990 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,

    Pour le chargeur un peu court, il peu être livré avec un chargeur à sabot long 😉

  2. Bonjour,

    Je ne comprends pas que le Beretta NANO soit considéré comme un pistolet DAO :

    Sur le BU9, il est en effet nécessaire d’armer le mécanisme de percussion par la culasse avant de tirer, puis de percuter ou d’actionner le « decocking » pour le désarmer après le dernier tir.

    Or il me semble que sur un pistolet DAO, l’action de la détente suffise à armer le mécanisme de percussion, et ce, juste avant de le libérer pour le départ du coup (comme sur un DA/SA, contrairement à un SAO).

    A l’inverse, le retour consécutif de la culasse ne réarmant pas le mécanisme de percussion sur un DAO (contrairement à un DA/SA ou à un SAO), il ne semble pas nécessaire de le désarmer après le dernier coup, ni même d’introduire un decocking sur l’arme.

    Cela dit, je ne suis pas tireur et mes connaissances en armes ne sont que théoriques, mais votre site et vos vidéos m’en ont beaucoup appris. Merci à vous.

    Cordialement

    • Il n’est en effet pas toujours simple, sur les pistolets modernes qui fonctionnent sans chien, de bien différencier une arme à platine DAO d’une arme à simple action. Le Glock en est un bon exemple, puisqu’il dispose d’une platine que l’on pourrait qualifier d’hybride, le percuteur étant partiellement armé, mais l’action sur la queue de détente restant nécessaire pour le tirer un peu plus vers l’arrière afin de bander complètement son ressort. Il est toutefois admis de considérer le Glock comme un DAO et on ne va pas ergoter, nous ne pouvons de toutes façons pas le classer dans les armes à simple action. Le Beretta Nano reprend un schéma de fonctionnement très proche de celui du Glock. Il se rapproche encore plus d’un véritable DAO en raison de la longue course de sa queue de détente. On peut à mon sens le considérer, à l’instar du Glock, comme un pistolet doté d’une platine DAO assistée, dont le système de pré armement permet d’abaisser le poids du départ.

  3. Bonjour
    Ce pistolet est-il dérivé d’un pistolet taille standard que je ne connaitrais pas (un peu comme le Glock 26 qui est dérivé du Glock 17) ou bien est-ce un pistolet spécialement fait pour cette taille et ce type d’usage ?

    Bizarrement, vous n’avez pas l’air d’avoir de problème de casque malgré que vous ayez votre bonnet, contrairement au revolver Ruger.
    D’ailleurs, peut-être qu’une petite vidéo sur les différents casques anti-bruit passifs et actifs serait une bonne chose. Je vois tellement, au stand que je fréquente, des gens qui n’utilisent pas de casque, même si ce n’est « qu’à » la carabine 22LR.

    • Je réponds point part point :
      1) Le Beretta Nano est bien une création nouvelle, il n’est pas directement dérivé d’un modèle de plus grande taille.
      2) Aucun problème en effet avec le Beretta. Le calibre 9 mm Para est beaucoup moins agressif pour les oreilles que le .22 Magnum. Plus le son est aigu et plus il est agressif.
      3) Je compte effectivement faire une vidéo sur les casques anti-bruit.

  4. Bonjour,

    La vidéo partie 2 du pistolet beretta nano est identique à la vidéo 1.

    Cordialement

    • Merci de me le signaler mais, après vérification, je constate que de mon côté tout est en ordre. La première partie dure 16 minutes et concerne les tests sur appui, la seconde partie dure 20 minutes et concerne les tirs dynamiques. Je ne comprends pas le problème que vous rencontrez…