Pistolet Korth « PRS » 1911 (5 pouces) / Calibre .45 ACP

La firme allemande Korth s’est forgée une réputation de tout premier ordre par la qualité de fabrication hors du commun de ses revolvers chambrés en calibre .357 Magnum, dont la commercialisation a débuté en 1959. Elle est fréquemment comparée aux marques de prestige des domaines où s’exprime le luxe comme Rolls-Royce pour les automobiles, Rolex pour les montres ou Louis Vuitton pour la maroquinerie.

Le pistolet Korth PRS 5 pouces est accompagné ici par les divers éléments fournis avec l’arme par le fabricant, à savoir : deux chargeurs de 7 coups ; deux ressorts récupérateurs (le modèle le plus puissant étant installé sur l’arme) ; trois amortisseurs de glissière (le modèle le plus souple étant installé sur l’arme) ; un outil spécifique pour le démontage ; une clé multiple pour le réglage de la hausse et un manuel utilisateur.

Le pistolet Korth PRS 5 pouces est accompagné ici par les divers éléments fournis avec l’arme par le fabricant, à savoir : deux chargeurs de 7 coups ; deux ressorts récupérateurs (le modèle le plus puissant étant installé sur l’arme) ; trois amortisseurs de glissière (le modèle le plus souple étant installé sur l’arme) ; un outil spécifique pour le démontage ; une clé multiple pour le réglage de la hausse et un manuel utilisateur.

Le pistolet semi-automatique « PRS » (Pistole Roller-locking System) qu’elle vient de lancer en 2015 reprend la silhouette, la poignée, les commandes et le calibre du légendaire Colt modèle 1911, mais il s’en démarque radicalement par son système de culasse à verrouillage par galets, une solution technique élégante dont la réalisation exige un travail d’usinage complexe et par son canon fixe, qui constitue une configuration idéale pour favoriser la précision en cible.

Ce pistolet est livré dans une mallette étanche et antichoc, de type « PeliCase », injectée en résine synthétique (polyéthylène) à haute résistance et munie d’une soupape de purge automatique (valve de dépressurisation) pour égaliser la pression de l'air.

Ce pistolet est livré dans une mallette étanche et antichoc, de type « PeliCase », injectée en résine synthétique (polyéthylène) à haute résistance et munie d’une soupape de purge automatique (valve de dépressurisation) pour égaliser la pression de l’air.

Première partie : Présentation

La culasse reste automatiquement bloquée en position ouverte une fois la dernière cartouche tirée, dévoilant son original système de canon fixe, ce dernier restant toujours parfaitement aligné dans l’axe du tir.

La culasse reste automatiquement bloquée en position ouverte une fois la dernière cartouche tirée, dévoilant son original système de canon fixe, ce dernier restant toujours parfaitement aligné dans l’axe du tir.

Deuxième partie : Tirs dynamiques

La séparation des deux principaux sous-ensembles est obtenue sans l’aide d’outil, par simple extraction de l’arrêtoir de culasse qui fait office de clé de démontage. Cependant, la dépose du canon nécessite, sur ce modèle à canon de cinq pouces, l’utilisation de deux clefs hexagonales pour desserrer les mâchoires du manchon fixé à son extrémité.

La séparation des deux principaux sous-ensembles est obtenue sans l’aide d’outil, par simple extraction de l’arrêtoir de culasse qui fait office de clé de démontage. Cependant, la dépose du canon nécessite, sur ce modèle à canon de cinq pouces, l’utilisation de deux clefs hexagonales pour desserrer les mâchoires du manchon fixé à son extrémité.

Troisième partie : Précision en cible

Vidéos du fabricant (cliquer sur l’une des lignes ci-dessous) :

Présentation du pistolet Korth PRS

Démontage du pistolet Korth PRS

Le banc d'essai du pistolet Korth PRS 1911 a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°367 (janvier-février 2016).

Le banc d’essai du pistolet Korth PRS 1911 a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°367 (janvier-février 2016).

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

13 commentaires sur “Pistolet Korth « PRS » 1911 (5 pouces) / Calibre .45 ACP

Répondre à Francois Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Michel et Jean;
    merci pour cette essai d’une arme atypique à tout point de vue tant du point de vue financiez que du point de vue de la qualité de fabrication et de la précision car ses se qui nous importe en premier lieu dans une arme au dela du prix de vente de cette arme même si je suis d’accord avec Jean sur le fait que pour acheter se type d’arme il faut en tomber amoureux un peu comme une ferrari ou une Lamborghini.

  2. Merci pour cet essais.

    Le système du canon fixe m’a intrigué, mais l’essaie au tir de Jean a démontré que la précision n’était pas si démontré.

    Je respect cette arme pour ce qu’elle est une tres belle fabrication
    J’ai entendu l’appel de Jean et je me suis abonné a ACTION

    merci pour votre travail

    Salutations cordiale de Lyon

  3. Cher, mais il en faut pour toutes les bourses et ce n’est pas celui qui ressemble le plus à l’original et ce pa est mastoc, mais bel essai, bravo et bonnes fêtes à toutes et tous, pace et salute

  4. Bonjour Michel. Bien que l’arme soit intéressante à étudier d’un point de vue mécanique je ne suis pas du tout impressionné et convaincu par ce pistolet. Je préfère dix fois mieux un Sig-Sauer 45 Scorpion à 1400 Euros plutôt que de dépenser 4000 Euros de plus pour cette complexité mécanique pour gagner quelques millimètres de groupement (Sur appuie bien sur). Honnêtement je n’en voudrais pas!
    Je préfère mon HK 45 custom sport ou j’ai un très grand plaisir de tir pour une précision correcte mais évidemment inférieure et infiniment moins cher.
    Un grand merci pour vos essais toujours aussi intéressants.

  5. On vous sent un peu ‘reservé’ quant à cette arme de votre par et de celle de Jean.
    Mais pour le prix, effectivement certains ‘détails’ peuvent apparaitre comme très problématiques, vu l’investissement que cette arme représente.

    Sinon, si vous pouvez glisser le mot à Jean, qui semble avoir une culture arme de combat/de service :
    – Je ne sais pas si vous avez prit en main ou même tester le HK VP9 (SFP9 en France), à mettre en perspective avec le récent Sig P320 (future arme du FBI parait-il…)
    – Si vous arrivez à mettre la main sur le Sig P226 LDC, intéressant compromis entre arme de match et arme de service, qui ne perd pas son âme d’arme de combat

    Je me doute que votre calendrier de test doit être bien complet, bonne continuation.

  6. Grand merci pour votre présence Jean, qu’est ce que j’ai bien ri , cela restera gravé dans ma mémoire comme un grand moment d’anthologie :
    Dixit Jean :  » … on est quand même sur une arme de très grande valeur sur le plan non pas historique mais financière … »

    C’est sûr que vous voir tout les deux sur le pas de tir, c’est un très bon complément du papier; ça n’a pas de prix, ça vaut de l’or.

    Prenez le temps de bien vous soignez.

    Merci à vous deux pour ce bon moment

  7. perso a ce prix la je préfère acheter sans hésiter acheter 4 glock en 9mm beaucoup plus efficace

    • En effet !!!
      On peut aussi acheter 20 Twingo en lieu et place d’une Ferrari !!

      Je félicite tout de même le courage de faire apparaître le mot « Glock » sur une page d’essai un magnifique Korth !! il fallait oser !!

  8. Une arme magnifique, qu’on aura certainement peu l’occasion de croiser !!
    Merci pour cet essai !!!

    ps : dans le titre une petite coquille « Roleix » au lieu évidemment de « Rolex » 😉

    Bonne continuation

  9. Bonjour,
    Pourquoi PRS ?
    Peut être parce que :
    Pistole Rennsport ça ce traduit par Pistolet de compétition.
    (Comme sur les voitures allemandes).
    Bonne soirée.
    A. Petiaux.

    • « PRS » pour « Pistole Roller-locking System », le fabricant n’ayant pas hésité à mélanger l’allemand et l’anglais (ce qui est paraît-il assez courant en Allemagne). En anglais, « roller locking system » désigne le système de verrouillage par galets.

  10. Il y a clairement trop de défauts importants pour une arme si onéreuse, assurément !
    Merci pour l’essai honnête sans pression de l’importateur ou de l’armurerie.

    Bon boulot !