Carabine Mossberg modèle MVP LC / calibre .308 Winchester

Lancé en 2015, le modèle MVP LC se démarque par l’allure de fusil de tireur d’élite et la totale modularité que lui procure le révolutionnaire châssis-poutre, remarquablement compact, léger et robuste, qui se trouve au cœur de sa construction.

Chambré en calibre 7,62 mm OTAN et conçu selon les techniques les plus modernes, comme en témoigne son châssis-poutre en aluminium, son canon flottant et sa culasse à rainurage hélicoïdal, ce nouveau modèle de la firme américaine Mossberg bénéficie d’un look particulièrement attractif.
Chambré en calibre 7,62 mm OTAN et conçu selon les techniques les plus modernes, comme en témoigne son châssis-poutre en aluminium, son canon flottant et sa culasse à rainurage hélicoïdal, ce nouveau modèle de la firme américaine Mossberg bénéficie d’un look particulièrement attractif.

La carabine MVP LC est construite à partir d’un châssis-poutre en aluminium aviation sur lequel sont rassemblés divers éléments high-tech : un robuste boîtier en acier dans lequel coulisse une culasse à cannelures hélicoïdales ; un canon lourd monté flottant ; un généreux frein de bouche en acier fabriqué par la firme SilencerCo ; une poignée pistolet en néoprène Magpul MOE Plus ; un tube métallique de type AR15/M16 sur lequel vient se greffer une crosse d’épaule tactique en polymère Magpul CTR ; un bipied réglable de marque Cadwell.

Cette arme est livrée sans éléments de visée, mais elle se révèle particulièrement bien équipée puisqu’elle dispose d’un bipied Caldwell, d’un rail Picatinny permettant l’installation d’une lunette et d’un canon fileté pouvant recevoir un modérateur de son.
Cette arme est livrée sans éléments de visée, mais elle se révèle particulièrement bien équipée puisqu’elle dispose d’un bipied Caldwell, d’un rail Picatinny permettant l’installation d’une lunette et d’un canon fileté pouvant recevoir un modérateur de son.

 

Vidéo de ce banc d’essai :

Très bien conçu, facile à approvisionner, à introduire et à démonter, son chargeur en polymère peut accueillir dix cartouches de calibre .308 Winchester (7,62 mm OTAN).
Très bien conçu, facile à approvisionner, à introduire et à démonter, son chargeur en polymère peut accueillir dix cartouches de calibre .308 Winchester (7,62 mm OTAN).
Le banc d’essai de la carabine Mossberg MVP LC a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°371 (septembre-octobre 2016).
Le banc d’essai de la carabine Mossberg MVP LC a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°371 (septembre-octobre 2016).

Ne manquez plus rien de votre passion !

Rechargez et visez juste !

Un e-mail par mois, dans lequel nous réglons la visée sur des essais d’arme de légende, moderne ou ancienne, des guides pratiques et bien plus ! 

Cartouche garantie sans spam ni défaillance de tir !

Partagez votre expérience à la communauté !

Un avis, une question ou encore une expérience particulière ? Dites nous en plus dans l’espace des commentaires ci-dessous !

32 réflexions sur “Carabine Mossberg modèle MVP LC / calibre .308 Winchester”

  1. jean jacques saumet

    bonjour Michel ,
    je suis un peu surpris aussi des résultats en cible et notamment concernant les ggg 147 grs m80 otan , je ne tire quasiment que ça à la distance de 200 m et j’obtiens de meilleurs résultats, je reste souvent dans la minute. c’est avec une sako v85 qui pourtant, n’est pas une arme de tir mais qui bénéficie quand même d’un très bon canon lourd au pas de 11″ .Je dois avoir eu la chance jusqu’à présent de tomber sur des lots plus réguliers .
    je vais bientôt recharger et j’espère bien resserrer le groupement
    bon courage pour la suite et bonjour à jean

  2. Bonjour,
    Merci pour cette essai de cette carabine et d’ailleurs je me demande si le défault que vous avez relevé sur le rail picatinny d’autres tireurs l’ont connus eux aussi ; concernant sa précision comme vous l’avez mentionné on ne peut pas tout demander à cette carabine qui à un prix assez abordable par rapport à d’autres fusils de précision bien plus chères après sans doute qu’une fois que l’on aura trouvé la munition adéquate la précision sera au rendez-vous.

  3. Je n’aurais jamais osé visser ainsi un accessoire autour de mon canon, mais puisque cela se fait…
    Merci pour cette réponse rapide et efficace !

    1. Michel Bottreau

      Notez quand même qu’en ce qui concerne le tir sportif je n’en vois pas l’intérêt. Si cette fixation se trouve à l’extrémité du canon, il y aura sans doute une perte de précision puisque ce dernier ne pourra plus vibrer librement. Et dans tous les cas, ce montage risque de laisser des traces sur le bronzage.

  4. Bonjour !
    Pour le tireur qui n’a pas la chance d’avoir de rail picatinny (sur une carabine à levier sous garde) mais qui voudrait quand même monter une lampe tactique, est-il dangereux d’enserrer le canon avec des élastiques larges auxquels cette lampe soit suspendue ? Si le système de fixation autour du canon est souple, y a-t-il quand même un risque de le baguer ?

    1. Michel Bottreau

      Le risque de tordre un canon en y fixant une lampe tactique me semble peu réaliste, il faudrait appliquer une force importante, mais une fixation à l’aide d’élastiques ne me semble pas sérieusement envisageable. S’il s’agit d’une carabine à levier type Winchester, il doit exister des systèmes à pinces permettant une fixation sur le magasin tubulaire.

      Voici le premier exemple que j’ai trouvé sur le net, mais il doit y avoir beaucoup d’autres solutions :
      http://www.naturabuy.fr/adsearch.php?catfilter=1277&title=canon

  5. Bonjour, je viens de visionner votre vidéo. Au top comme toujours!!!
    Pour ce qui est de la precision, vous n’avez pas songez à remettre en question la lunette, pour quel raison?

    1. Michel Bottreau

      Dès l’instant qu’elle est correctement fixée et qu’elle procure une image nette, une lunette ne peut pas dégrader la précision. C’est en tout cas mon avis.

  6. Bonjour Michel
    Tout d’abord ,félicitation super vidéo même si il y a de temps en temps des petites erreurs,c’est pas grave ,nous on a compris.
    Petit truc que nous utilisons quant la table de tir n’est pas assez profonde pour le tir au fusil,nous la prolongeons avec une planche maintenue en place part deux serre-joints.
    J’espère que jean va bien ,bonne continuation et porté vous bien.
    georges

    1. Michel Bottreau

      Merci du conseil. Pour tout dire, j’avais bien pensé à cette solution et j’avais d’ailleurs essayé avec une planche qui se trouvait dans le stand. Toutefois, n’ayant pas de serre-joints sous la main, ce bricolage n’offrait pas la stabilité voulue…
      Oui, Jean va bien, il s’est aujourd’hui très bien remis de ses graves problèmes de santé.

    1. Michel Bottreau

      Non, j’ai refait tous les tests après avoir réglé le problème de fixation de la lunette.

  7. Bonjour, cette carabine est montée dans un châssis Modular Driven Technologies SSL.
    Il est a l’origine fait pour la Remington 700.
    Modular Driven Technologies le fait maintenant pour d’autre marques comme Tikka, Savage et Mossberg.
    On trouve facilement ces châssis chez diffèrent armurier.
    ils ont d’autres châssis tout autant jolie, ma rem 700 est dans un châssis Modular Driven Technologies TAC21 ca lui donne une gueule d’enfer.
    Super vos videos !!!!
    Cordialement

    1. Michel Bottreau

      Désolé mais cette arme portait la référence LA. La référence SA (Short Action) désigne les armes chambrées en .223 Remington (5,56 mm OTAN), tandis que LA (Long Action) se rapporte à celles en calibre .308 Winchester (7,62 mm OTAN).

    2. SA 308 et dérivé 223 243 et plus petit
      LA 30.06 et dérive 300 wm 270 338 lm
      un petit tour sur google pour verifier ^^

    3. Michel Bottreau

      Vous avez raison, les calibres .223 Remington et .308 Winchester sont en principe classés dans les Short Action. En ce qui concerne la carabine Mossberg MVP LC, qui n’est proposée que pour ces deux calibres, il y a peut être eu une erreur de traduction. Ce qui est sûr, c’est que l’action est plus courte sur les MVP LC chambrées en .223, ce qui est logique puisque la cartouche est nettement moins longue.

    4. c’est rare que vous vous trompiez donc c’est pas grave^^ de toutes façon j’aime bien vos vidéos.
      un test de la crosse hera arms triarii dans les tiroirs?elle est donnée pour se monter sur p2022 et p 226 glock…j’aimerai bien savoir si le p320 si monte aussi, personne n’en parle sa serai intéressant de voir non?en plus elle est très modulable, je suis sur que Jean l’aimerai^^
      cdl

    5. Michel Bottreau

      Les Sig-Sauer P320, nous ne les avons déjà plus en notre possession. Nous ne conservons pas les armes plus d’une quinzaine de jours…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Essai armes icon
Retour en haut