Bande dessinée « Hampton Roads » / Collection « Les Grandes Batailles Navales »

Les éditions Glénat proposent, sous la direction du peintre aux armées Jean-Yves Delitte et avec le soutien du Musée national de la Marine, de plonger le lecteur au cœur des plus grandes batailles navales de l’histoire, de l’Antiquité à la Seconde Guerre mondiale. Cette collection de BD dédiée aux batailles navales compte actuellement une dizaine de titres et chaque album est prolongé par un cahier pédagogique.

Cet album BD en couleurs, format 24 cm x 32 cm, compte 56 pages.

Cet album BD en couleurs, format 24 cm x 32 cm, compte 56 pages.

C’est dans les eaux de « Hampton Roads » que livrèrent bataille deux navires de guerre d’un genre nouveau : le CSS Virginia et l’USS Monitor. Le premier est issu d’une ingénieuse transformation, par les Sudistes, de la frégate USS Merrimack abandonnée par l’armée unioniste. Le second est un bâtiment révolutionnaire, véritable batterie flottante, construit par les Nordistes. Un nouveau modèle de navire, le cuirassé, va naître de cette confrontation et devenir le seigneur des mers pendant près d’un siècle. 

Les titres de cette collection sont : « Salamine » (septembre 480 av. JC) ; « Stamford Bridge » (septembre 1066) ; « Lépante » (octobre 1571) ; « Texel » (juin 1694) ; « Chesapeake » (septembre 1781) ; « Trafalgar » (octobre 1805) ; « Hampton Roads » (mars 1862) ; « Tsushima » (mai 1905) ; « Jutland » (mai-juin 1916) ; « Midway » (juin 1942).

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

3 commentaires sur “Bande dessinée « Hampton Roads » / Collection « Les Grandes Batailles Navales »

Répondre à franck delanoe Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour

    Le dessinateur Mr Delitte est peintre officiel de la marine Belge et membre de l’académie Française des arts et sciences de la mer.
    C’est peu dire qu’il connait l’histoire maritime.
    A voir aussi , Texel, un coup de maître de Jean Bart corsaire de Louis 14.

  2. Bonjour
    A remarquer sur cette bande dessinée, j’ai beaucoup apprécié le dessin même si certains ont critiqué les uniformes et les navires de l’union.
    Ce combat montre la fin de la marine à voile militaire, mais le Monitor et le Virginia sont plus des canonnières fluviales que de véritables navires de haute mer.
    A remarquer dans cette collection que le titre « Stamford Bridge » parle de la bataille terrestre entre les vikings et le roi Anglo-Saxon Harold (futur vaincu de Hasting).
    cordialement

    • Pour ma part, j’apprécie beaucoup les dessins de cette BD et tant pis s’ils ne sont pas 100% conformes à la réalité : « Ici nous sommes dans l’Ouest, quand la légende est plus belle que la réalité, imprimez la légende » (citation tirée du film de John Ford « L’homme qui tua Liberty Valance »)…