Pistolet à air comprimé GAMO « Compact » (Publication) / Calibre 4,5 mm Diabolo

Le pistolet GAMO Compact est livré dans une mallette en matière plastique garnie de mousse, accompagné par un manuel utilisateur et une petite boîte de plombs à jupe. La clé hexagonale de 4 mm nécessaire au réglage du talon de la crosse anatomique n’est pas fournie. Celle qui figure sur la photo provient... de la maison IKEA !

Le pistolet GAMO Compact est un modèle économique, en témoigne le fait que la clé hexagonale de 4 mm nécessaire au réglage du talon de sa crosse anatomique n’est pas fournie (celle qui figure sur la photo provient de la maison IKEA).

Le modèle « Compact » de la firme espagnole GAMO est un pistolet monocoup, à simple action, qui tire les plombs de calibre 4,5 mm de type Diabolo. L’énergie est fournie par de l’air comprimé manuellement au moyen d’un piston situé sous son canon basculant. Ce pistolet, peu onéreux et extrêmement simple d’utilisation, s’adresse tout particulièrement aux tireurs débutants auxquels il offre une première approche de la compétition.

Il reprend le système de fonctionnement et la silhouette élégante de l’ancien modèle AP 604 Match lancé par la firme italienne FAS au début des années 1980.

Il reprend le système de fonctionnement et la silhouette élégante de l’ancien modèle AP 604 Match lancé par la firme italienne FAS au début des années 1980.

Les réglages en site et en azimut s’effectuent au moyen de grosses vis indexées par une bille pour assurer des clics bien nets.

Les réglages en site et en azimut s’effectuent au moyen de deux grosses vis indexées par une bille pour assurer des clics bien nets.

La hausse présente une visière de type Match qui présente la remarquable particularité d'être doté d'un cran de mire dont la largeur est réglable.

Sa hausse dispose d’une visière de type Match qui présente la remarquable particularité d’être dotée d’un cran de mire dont la largeur est réglable.

Le guidon, de type Patridge, est directement moulé dans le polymère du bloc basculant renfermant le canon.

Le guidon, de type Patridge, est directement moulé dans le polymère du bloc basculant renfermant le canon.

Deux vis de réglage sont accessibles sous le pontet, l’une permet de faire pivoter la queue de détente pour modifier son orientation et l’autre sert à régler sa course.

Deux vis de réglage sont accessibles sous le pontet, l’une permet de faire pivoter la queue de détente pour modifier son orientation et l’autre sert à régler sa course.

Les indications relatives au calibre et au type de projectile utilisé sont moulées sous la carcasse.

Les indications relatives au calibre et au type de projectile utilisé sont moulées sous la carcasse.

L’accessibilité à la chambre, pour l’introduction du projectile, réclame un certain doigté.

L’accessibilité à la chambre, pour l’introduction du projectile, réclame un certain doigté.

Le piston agit en compression, à la manière d’une pompe à vélo, quand on rabat le canon.

Le piston agit en compression, à la manière d’une pompe à vélo, quand on rabat le canon.

Toutes les parties de la crosse en contact avec la peau sont piquetées pour offrir une surface antidérapante.

Toutes les parties de la crosse en contact avec la peau sont piquetées pour offrir une surface antidérapante.

Ce pistolet reçoit une excellente poignée anatomique, proposée en deux versions selon qu’elle s’adresse à un tireur droitier ou gaucher. Le talon réglable facilite considérablement la tenue du pistolet à bras franc .

Ce pistolet reçoit une excellente poignée anatomique, proposée en deux versions selon qu’elle s’adresse à un tireur droitier ou gaucher. Le talon réglable facilite considérablement la tenue du pistolet à bras franc .

 

Nous avions réalisé en 2013 une vidéo, lors de notre premier test de ce pistolet :
Notre premier essai du pistolet GAMO Compact

Le banc d’essai du pistolet à air comprimé GAMO Compact a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°395 (septembre/octobre 2020).

Le banc d’essai du pistolet à air comprimé GAMO Compact a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°395 (septembre/octobre 2020).

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

6 commentaires sur “Pistolet à air comprimé GAMO « Compact » (Publication) / Calibre 4,5 mm Diabolo

Répondre à Michel Bottreau Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Monsieur Bottreau
    Ma question porte sur la prise de visé ( visé ouverte en l’occurrence )
    Etant porteur de lunettes à verre progressif avec correction astigmate, je me pose la question de savoir quel type de correction est le plus approprier pour le tir ( correction lointaine ou proche ).
    A plusieurs reprise j’ai eu l impression de faire des tirs plus précis sans verre correcteur qu’avec , j’avais eu aussi le problème en photo ou je devais désactiver l’autofocus et faire une mise au point manuelle à cause de sujet trop rapide ( course de motos ) et toute mes photos étaient floue .
    Merci de votre réponse , désolé si ma question vous parait ridicule mais je suis débutant en la matière
    Cordialement Jean-Luc P

    • Il m’est extrêmement difficile de répondre à cette question, parce que je n’ai pas les connaissances médicales requises. Il est de toutes façons impossible, même pour quelqu’un ne souffrant d’aucune déficience visuelle, de voir nets des points se trouvant à des distances à la fois proches et éloignées. Il faut donc faire un choix. On s’accorde généralement sur le fait qu’il est préférable d’accommoder sur le guidon, ce qui permet de ne pas voir trop flous les deux autres points à aligner (le cran de mire et la cible). Mais nous n’avons pas tous la même vision, ni les mêmes problèmes. Ce qui est valable pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre. Je pense que la meilleure chose à faire est de tester différents verres de correction et de déterminer par soi-même ce qui convient le mieux.

  2. Bonjour Monsieur Bottreau

    Désireux de débuter le tir au pistolet en loisir et ayant vue votre vidéo sur le Gamo Compact que vous aviez réalisée en 2013 Vous portiez d’ailleurs bonne critique sur cette arme .
    Pensez vous toujours que ce choix est judicieux pour un débutant comparé à d autres armes plus puissantes dans la même gamme de prix .
    En sachant que la puissance n est pas forcement synonyme de précision .
    Merci pour votre réponse ainsi que vos vidéos et vos commentaires que je trouve très instructif pour le débutant que je suis

    • Oui, c’est à mon avis un bon choix, le concurrent direct étant le Baïkal, qui est plus cher mais représente un véritable modèle de compétition à un prix très abordable. Ce modèle russe, que nous avions testé en 2014, fera l’objet d’un banc d’essai complet dans le prochain numéro du magazine Action (novembre/décembre 2020).

      http://www.essai-armes.fr/2014/06/25/baikal-mp-46m/

  3. Même en version plus simple (crosse standard), le PR 45 est une excellente arme pour l’entraînement au tir à l’arme de poing ou pour s’amuser à faire du « pliking » sur des canettes en métal. Il est précis, mais accepte mal les plombs de autres marques, un poil plus forts en diamètre. Il est puissant pour le tir de précision à 10 m. Sa détente n’est pas « dûre » mais longue.Enfin, il est plutôt bon marché, ce qui ne gâche rien !Un vrai plaisir, ce pistolet !