Carabine Hawken Woodsman (Ardesa) vs Hawken 120B (Investarm) / calibre .45

Si la répliques Ardesa (en-dessous) se démarque par un aspect high-tech qui ne sera sans doute pas au goût de tous les tireurs, elle conserve un mécanisme traditionnel (noix maintenue par une bride à trois piliers et actionnée par un ressort à lame), ce qui n’est bizarrement pas le cas de sa rivale, dont le mécanisme a été simplifié (utilisation de ressorts à boudin).

Si la répliques Ardesa (en-dessous) se démarque par un aspect high-tech qui ne sera sans doute pas au goût de tous les tireurs, elle conserve un mécanisme traditionnel (noix maintenue par une bride à trois piliers et actionnée par un ressort à lame), ce qui n’est bizarrement pas le cas de sa rivale, dont le mécanisme a été simplifié (utilisation de ressorts à boudin).

Ce banc d’essai de la carabine Hawken « Woodsman » produite par la firme espagnole Ardesa – une réplique résolument modernisée (monture en bois lamellé-collé et garnitures noires) du légendaire « Plain rifle » américain – nous a donné l’occasion de l’opposer au Hawken modèle 120B, d’aspect plus traditionnel (monture en noyer et garnitures en laiton), réalisé par la firme italienne Investarm.

Le banc d’essai de la carabine Hawken Woodsman a été publié sur 5 pages dans le magazine Action Guns n° 224 (septembre 1999).

Le banc d’essai de la carabine Hawken Woodsman a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action Guns n° 224 (septembre 1999).

Carabine Traditions-Performance « In Line rifle » (Ardesa) / calibre .50

Son prix des plus raisonnables et la possibilité de l'équiper à moindres frais d'une lunette grossissante constituent les plus sérieux atouts de la carabine In Line. L’arme testée a été munie par nos soins d'une lunette Norconia 4 x 32, fixée au moyen de colliers Warne et de rails Weaver.

Son prix des plus raisonnables et la possibilité de l’équiper à moindres frais d’une lunette grossissante constituent les plus sérieux atouts de la carabine In Line. L’arme testée a été munie par nos soins d’une lunette Norconia 4 x 32, fixée au moyen de colliers Warne et de rails Weaver.

Diffusée sous la marque Traditions-Performance, cette carabine à chargement par la bouche, d’aspect et de conception moderne, rivalise avec les nombreux modèles de ce type développés aux Etats-Unis. Et notamment avec la Remington 700 ML, qui présente des caractéristiques similaires : mise à feu au moyen d’une fausse culasse à verrou et boîtier de culasse taraudé pour permettre la fixation d’une lunette.

Son prix des pWeaver.lus raisonnables et la possibilité de l'équiper à moindres frais d'une lunette grossissante constituent les plus sérieux atouts de la carabine In Line. L’arme testée a été munie par nos soins d'une lunette Norconia 4 x 32, fixée au moyen de colliers Warne et de rails Weaver. On peut utiliser pour le chargement les balles Hornady Sabot de calibre .50, qui se composent d'un projectile blindé Hollow-Point de calibre .44, d'un poids de 300 grains, contenu dans un godet en nylon qui assure la prise des rayures du canon mais la méthode la plus simple et la moins onéreuse consiste à employer des balles sphériques (Hornady de calibre .490) et des calepins découpés dans une toile de coton (toile Ox-Yoke de 0,4 mm d'épaisseur).

On peut utiliser pour le chargement les balles Hornady Sabot de calibre .50, qui se composent d’un projectile blindé Hollow-Point de calibre .44, d’un poids de 300 grains, contenu dans un godet en nylon qui assure la prise des rayures du canon mais la méthode la plus simple et la moins onéreuse consiste à employer des balles sphériques (Hornady de calibre .490) et des calepins découpés dans une toile de coton (toile Ox-Yoke de 0,4 mm d’épaisseur).

Le banc d'essai de la carabine Ardesa « In Line » a été publié sur 5 pages dans le magazine Action Guns n° 217 (janvier 1999).

Le banc d’essai de la carabine Ardesa « In Line » a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action Guns n° 217 (janvier 1999).

Arquebuse japonaise « Tomonobu Teppo » / calibre 12,6 mm

La réplique d’arquebuse Tomonobu Teppo, dont le serpentin en forme de bambou est muni d’une mèche lente (corde de coton trempée dans une solution de chlorate de potassium), est accompagnée ici par un Wakizashi dont le fourreau renferme un Kogatana (petit couteau utilitaire).

La réplique d’arquebuse Tomonobu Teppo, dont le serpentin en forme de bambou est muni d’une mèche lente (corde de coton trempée dans une solution de chlorate de potassium), est accompagnée ici par un Wakizashi dont le fourreau renferme un Kogatana (petit couteau utilitaire).

Cette réplique, réalisée par la firme italienne Davide Pedersoli, reprend le mode de fonctionnement, au moyen d’une platine à mèche et serpentin, ainsi que l’aspect bien spécifique des arquebuses japonaises. Nous en avons effectué le banc d’essai en employant une balle sphérique de calibre .495 poussée par une charge de 3,20 g de poudre noire PNF2.

Le banc d’essai de la réplique d’arquebuse japonaise a été publié sur 6 pages dans le magazine Action Guns n°197 (mars 1997).

Le banc d’essai de la réplique d’arquebuse japonaise a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action Guns n°197 (mars 1997).

 

Carabine Sharps 1863 à cartouche combustible / calibre .54

La réplique Pedersoli de la carabine de cavalerie Sharps modèle 1863 est accompagnée ici de son moule à balles, de projectilés coulés, d'amorces à ailettes de type militaire, de papier nitraté et de deux boîtes de cartouches combustibles.

La réplique Pedersoli de la carabine de cavalerie Sharps modèle 1863 est accompagnée ici de son moule à balles, de projectilés coulés, d’amorces à ailettes de type militaire, de papier nitraté et de deux boîtes de cartouches combustibles.

Les répliques des carabines Sharps tirant des cartouches métalliques ne doivent pas nous faire oublier que ces armes à chargement par la culasse étaient à l’origine conçues pour tirer des cartouches en papier combustible.

Cartouches combustibles fabriquées par nos soins en utilisant des balles coulées de 515 grains et des feuilles de papier nitraté.

Cartouches combustibles fabriquées par nos soins en utilisant des balles coulées de 515 grains et des feuilles de papier nitraté. Le morceau de baguette en hêtre sert de mandrin pour la confection des étuis.

La culasse « à bloc tombant » ouvre un large accès à la chambre et assure une parfaite sécurité au moment du chargement puisque la cheminée est hors de portée du chien. La longueur de la cartouche en papier doit être soigneusement calculée pour que son culot en carton affleure le rebord de la chambre. A la fermeture, le bord coupant de la culasse agit comme une guillotine pour que la poudre soit directement en contact avec le canal d’amorçage.

Le banc d’essai de la carabine Sharps modèle 1863 a été publié sur 6 pages dans le magazine Action Guns n° 191 (septembre 1996).

Le banc d’essai de la carabine Sharps modèle 1863 a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action Guns n° 191 (septembre 1996).

 

 

Mousqueton sudiste Cook & Brother (Euroarms) / calibre .58

Cook & Brother fait partie de ces petites manufactures que les Confédérés installent dès le début de la guerre de Sécession pour pallier leur dramatique pénurie en armes et en munitions. Faute de temps, de machines, de savoir-faire et de matières premières, la production de ces petites manufactures mises en place dans l’urgence restera extrêmement limitée.

La mise à feu du mousqueton Cook & Brother est assurée par une grosse capsule à ailettes de type militaire.

La mise à feu du mousqueton Cook & Brother est assurée par une grosse capsule à ailettes de type militaire.

Cette réplique, fabriquée par la firme italienne Euroarms, utilise les balles de type Minié. Ces projectiles, sous-calibrés de façon à pouvoir être introduits sans effort, comportent à leur base une cavité creuse qui assure le forcement dans les rayures par dilatation des parois en plomb sous la poussée des gaz au départ du coup.

Croquis en coupe des trois types de balles de type Minié que nous avons testés dans cette arme, de gauche à droite : 465 grains (moule Pedersoli), 488 grains (chez Kettner) et 508 grains (moule Lyman).

Croquis en coupe des trois types de balles de type Minié que nous avons testés dans cette arme, de gauche à droite : 465 grains (moule Pedersoli), 488 grains (chez Kettner) et 508 grains (moule Lyman).

Le banc d’essai de la réplique du mousqueton Cook & Brother a été publié sur 5 pages dans le magazine Action Guns n° 186 (mars 1996).

Le banc d’essai de la réplique du mousqueton Cook & Brother a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action Guns n° 186 (mars 1996).