« SIGNALPISTOLEN DER WELT » (PISTOLETS SIGNALEURS DU MONDE ENTIER) – TOME 3 – PAYS D’EUROPE (DE M JUSQU’À Z)

La photo qui figure en couverture de ce volumineux tome 3 de 478 pages représente un rare pistolet signaleur hongrois modèle 1920.

La photo qui figure en couverture de ce volumineux tome 3 de 478 pages représente un rare pistolet signaleur hongrois modèle 1920.

Vient de paraître le toujours très attendu tome 3 de cette collection d’ouvrages majeurs consacrée aux pistolets et fusils lance-fusées et lance-amarres. Cette série exceptionnelle ambitionne de regrouper, avec des descriptions détaillées et une profusion de superbes photos en couleurs, tous les modèles fabriqués dans le monde depuis que ce type de matériel existe. Le tome 1 était centré sur l’Allemagne, un pays dont la production a été particulièrement importante. Le tome 2 regroupait, par ordre alphabétique, les pays d’Europe, de la lettre A à la lettre L (rappelons que cette liste est établie selon les noms des pays en langue allemande). Ce tome 3 regroupe les pays d’Europe de M à Z : Malte ; Macédoine ; Moldavie ; Monaco ; Monténégro ; Pays-Bas ; Norvège ; Autriche ; Pologne ; Portugal ; Roumanie ; Russie ; Saint-Marin ; Suède ; Suisse ; Serbie ; Slovaquie ; Slovénie ; République tchèque ; Ukraine ; Hongrie ; Vatican ; Biélorussie ; Chypre. Les tomes 4 et 5, qui sont à venir, traiteront des continents est-asiatique et américain, ainsi que de l’Australie.

 

Cet ouvrage des Éditions DWJ 2019 (www.dwj.de) est disponible auprès de :

Buchverlag Delphine Kern – Waffen Kern, Kreuzstrasse 19, 50354 Hürth, Deutschland – (www.leuchtpistolen.de)

Fusil photographique russe « Photosnaiper » (Photosniper)

Le Photosnaiper accompagné par ses accessoires est contenu dans une robuste mallette métallique (38 cm x 19 cm x 16 cm) dont le poids atteint 5,400 kilogrammes.

Le « Photosnaiper » FS-12, accompagné par ses accessoires, est contenu dans une robuste mallette métallique (38 cm x 19 cm x 16 cm) dont le poids atteint 5,400 kilogrammes.

Cet ensemble photographique destiné à l’exportation reçoit des appellations différentes, comme « Photosnaiper » ou « PhotoSniper », en fonction sans doute du pays auquel il est destiné.

Cet ensemble photographique destiné à l’exportation reçoit des appellations commerciales différentes, comme « Photosnaiper » ou « PhotoSniper », en fonction sans doute du pays auquel il est destiné.

Le siège de Stalingrad ayant démontré l’efficacité des snipers et le besoin de reconnaître les positions allemandes avant de lancer une attaque, l’état-major russe va équiper des groupes de reconnaissance d’un appareil photographique robuste et performant, pouvant être mis en œuvre par un soldat aussi facilement que s’il utilisait son fusil. Le FS-2, plus connu sous le nom de FED, est une copie du Leica II allemand modifiée par l’adjonction d’une monture en bois de fusil Mosin-Nagant dont le mécanisme de détente est relié au déclencheur. L’objectif est un Tair-2 300 mm f/4,5. Sa production, de 1943 à 1945, est estimée à 300 exemplaires environ.

L'intérieur de la mallette est ingénieusement agencé et chaque élément est solidement vissé ou clipsé aux parois.

L’intérieur de la mallette est ingénieusement agencé et chaque élément est solidement vissé ou clipsé aux parois.

Au début de la guerre froide, les FS-2 seront exclusivement réservés au KGB, mais ce type de matériel va rapidement perdre sa valeur stratégique et une version modernisée, baptisée FS-3, destinée au marché civil et à l’exportation, sera produite de 1965 à 1969. Elle se présente sous la forme d’un kit comprenant un objectif standard de 58 mm, un téléobjectif de 300 mm et des filtres, le tout logé dans une mallette métallique où les composants sont fixés à l’aide de filetages et de clips. Dans les versions ultérieures, le conteneur métallique sera remplacé par un sac en cuir. Une version améliorée, baptisée FS-12, sera produite, de 1982 à 1995, pour un total approximatif de 110.000 exemplaires.

Le kit se compose d’un boîtier reflex « Zenit 12XPS », d’un fût métallique avec poignée pistolet, d’une crosse d’épaule métallique, d’un objectif standard « Helios-44M-4 » de 58 mm, d’un téléobjectif « Tair-3S » de 300 mm, d’un filtre UV, de deux filtres jaunes, d’un filtre orange, d’un filtre vert, de deux tournevis et deux pellicules photo format 24 x 36.

Le kit FS-12 se compose d’un boîtier reflex « Zenit 12XPS », d’un fût métallique avec poignée pistolet, d’une crosse d’épaule métallique, d’un objectif standard « Helios-44M-4 » de 58 mm, d’un téléobjectif « Tair-3S » de 300 mm, d’un filtre UV, de deux filtres jaunes, d’un filtre orange, d’un filtre vert, de deux tournevis et deux pellicules photo format 24 x 36.

Muni de sa crosse d'épaule, le photosnaiper mesure de 564 à 603 mm (selon réglage de la distance) et pèse 2,900 kg.

Muni de sa crosse d’épaule, le Photosnaiper FS-12 mesure de 564 à 603 mm (selon réglage de la distance) et pèse 2,900 kg.

Lancé en 1982, le Zenit 12 XP constitue le modèle le plus évolué de la marque Zenit. Le 12 XPS est la version modifiée, spécialement conçue pour le Photosnaiper 12.

Lancé en 1982, le Zenit 12 XP constitue le modèle le plus évolué de la marque Zenit. Le 12 XPS est la version modifiée, spécialement conçue pour le Photosnaiper 12.

VIDEO :

L’article consacré au fusil photographique Photosniper a été publié sur 5 pages dans le magazine Gazette des Armes n°545 (octobre 2021).

L’article consacré au fusil photographique Photosniper a été publié sur 5 pages
dans le magazine Gazette des Armes n°545 (octobre 2021).


 
J’ai découvert sur YouTube cette intéressante vidéo :
Shooting With A Weird Soviet Sniper Lens (complete kit review)

Mai-juin 1940 : Le sacrifice héroïque de l’armée française / Un autre regard sur l’histoire…

Comme des lions – Le sacrifice héroïque de l’armée française - par Dominique Lormier - Editions Calmann Lévy.

Comme des lions – Le sacrifice héroïque de l’armée française – par Dominique Lormier – Editions Calmann Lévy.

La défaite de mai-juin 1940 hante toujours les esprits. Mais sait-on qu’en 45 jours de combats les pertes quotidiennes allemandes avaient été supérieures à celles de la campagne de Russie du 22 juin au 10 décembre 1941 ? Que la première bataille de chars de la Seconde Guerre mondiale, à Hannut, fut une victoire française ? Dans ce livre captivant, qui suit minutieusement l’évolution des troupes sur le terrain et s’appuie sur de nombreux témoignages de soldats français et allemands, Dominique Lormier rend un hommage, tardif mais ô combien mérité, à ces héros méconnus.

Vous trouverez cet ouvrage à la Librairie du Collectionneur :
« Comme des lions » par Dominique Lormier

DÉCOUVREZ LE MAGAZINE CONSACRÉ AUX TIREURS SPORTIFS, À L’ACTUALITÉ DES ARMES ET AU MONDE LA SÉCURITÉ.

Tous les deux mois, le magazine « Action » présente l’actualité des armes, du tir sportif et de la sécurité à travers ses rubriques spécialisées : nouveaux produits, réglementation, reportages terrain, techniques de tir, agenda. En outre, toutes les nouveautés en matière d’armes de poing, d’armes longues, d’optique et d’accessoires les plus divers font l’objet d’articles de fond et de bancs d’essai qui assurent la renommée du magazine depuis de longues années. Le tout traité par des spécialistes reconnus, français et étrangers… En kiosque tous les deux mois ou directement dans votre boîte aux lettres. N’attendez plus : abonnez-vous !

Action n°393 mai-juin 2020

« SIGNALPISTOLEN DER WELT » (PISTOLETS SIGNALEURS DU MONDE ENTIER) – TOME 2 – PAYS D’EUROPE (DE A JUSQU’À L)

 

Signalpistolen der Welt – Enzyklopädie der Signalpistolen und Lienenwerfer – Band 2 – Europäische Staaten von A bis L

Si vous vous interrogez – à juste titre – sur l’étonnant modèle qui figure en couverture de ce tome 2, sachez qu’il s’agit d’un rarissime pistolet lance-amarres breveté en 1903 par la maison londonienne « J. Pain & Sons » et construit sur la base du pistolet signaleur « Mark I » adopté par la Royal Navy en 1887.

Voici le tant attendu tome 2 d’une série d’ouvrages majeurs consacrée aux pistolets et fusils lance-fusées et lance-amarres. Cette série exceptionnelle ambitionne de regrouper, avec des descriptions détaillées et une profusion de superbes photos en couleurs, tous les modèles fabriqués dans le monde depuis que ce type de matériel existe. Le tome 1 était centré sur l’Allemagne, un pays dont la production a été particulièrement importante. Ce tome 2 regroupe, par ordre alphabétique, les pays d’Europe de A à L : Albanie ; Andorre ; Belgique ; Bosnie-Herzégovine ; Bulgarie ; Danemark ; Estonie ; Finlande ; France ; Grèce ; Grande-Bretagne ; Irlande ; Islande ; Italie ; Yougoslavie ; Kosovo ; Croatie ; Lettonie ; Liechtenstein ; Lituanie ; Luxembourg. On pourra s’étonner que certains pays n’y figurent pas comme, par exemple, l’Autriche. La raison en est que – contrairement à ce qui était initialement prévu dans le tome 1 – cette liste est établie selon les noms des pays en langue allemande. L’Autriche, dont le nom commence par la lettre O (Österreich), se trouvera dans le tome 3… 

Ce très beau – et extrêmement rare – pistolet de marine constitue vraisemblablement le tout premier modèle réglementaire français destiné à la signalisation.

Ce très beau – et extrêmement rare – pistolet à silex de marine constitue vraisemblablement le tout premier modèle réglementaire français destiné à la signalisation.

Pistolets lance-fusées adoptés par l’aviation française au cours des années 1960.

Pistolets lance-fusées adoptés par l’aviation française au cours des années 1960.

Le pistolet « Mark I » est le premier modèle de signalisation officiellement adopté par la Royal Navy le 29 septembre 1887.

Le pistolet « Mark I » est le premier modèle de signalisation officiellement adopté par la Royal Navy le 29 septembre 1887.

Successivement décliné en version pistolet et carabine, le « N°1 Mk I » est le premier lance-fusées de gros calibre adopté par l’aviation anglaise au cours de la Première Guerre mondiale.

Successivement décliné en version pistolet et carabine, le « N°1 Mk I » est le premier lance-fusées de gros calibre adopté par l’aviation anglaise au cours de la Première Guerre mondiale.

Cet ouvrage des Éditions DWJ 2019 (www.dwj.de) est disponible auprès de :

Buchverlag Delphine Kern – Waffen Kern, Kreuzstrasse 19, 50354 Hürth, Deutschland – (www.leuchtpistolen.de)