Pistolet Ruger Mark IV Target inox / Calibre .22 Long Rifle

On notera, sur cette nouvelle version améliorée et simplifiée, la disparition de l’indicateur de chargement ainsi que celle du système de verrouillage anti-tiers intégré.

On notera, sur cette nouvelle version améliorée et simplifiée, la disparition de l’indicateur de chargement ainsi que celle du système de verrouillage anti-tiers intégré.

La nouvelle version Mark IV du célèbre pistolet semi-automatique de petit calibre produit par le fabricant américain Ruger se démarque radicalement des précédentes par le démontage instantané que lui procure désormais son bouton-poussoir de démontage « one-button takedown » situé à l’arrière de sa carcasse.

Cette arme est livrée dans une simple boîte en carton, accompagnée par deux chargeurs de dix coups. On notera l’étiquette en caoutchouc sur laquelle il est écrit « One Button Takedown ».

Cette arme est livrée dans une simple boîte en carton, accompagnée par deux chargeurs de dix coups. On notera l’étiquette en caoutchouc sur laquelle il est écrit « One Button Takedown ».

Ce pistolet d’une robustesse légendaire et d’une précision en cible irréprochable, qui était incontestablement l’un des meilleurs de sa catégorie, souffrait d’un démontage particulièrement délicat et complexe. Disons clairement les choses : il était la lanterne rouge en la matière. Grâce à cette ingénieuse modification, son fabricant vient de réaliser l’exploit de le hisser de la dernière à la première place, en faisant de lui le pistolet le plus rapide et le plus facile du monde à démonter !

Hormis son nouveau système de démontage, le Ruger Mark IV bénéficie d’un levier arrêtoir de culasse élargi et d’un levier de sûreté ambidextre.

Hormis son nouveau système de démontage, le Ruger Mark IV bénéficie d’un levier arrêtoir de culasse élargi et d’un levier de sûreté ambidextre.

Aucune modification n’ayant été apportée au niveau du canon, de la détente et des éléments de visée, un essai de ce nouveau modèle ne se justifiait pas et nous invitons le lecteur à se reporter au banc d’essai très complet du Ruger Mark III Target que nous avions réalisé précédemment.

La dépose du canon et de la culasse, qui s’effectue de façon instantanée, autorise désormais l’utilisateur à réaliser un nettoyage rigoureux de son arme chaque fois qu’il le jugera nécessaire.

La dépose du canon et de la culasse, qui s’effectue de façon instantanée, autorise désormais l’utilisateur à réaliser un nettoyage rigoureux de son arme chaque fois qu’il le jugera nécessaire.

Vidéo :

L’assemblage sur la carcasse de l’ensemble formé par le boîtier de culasse dans lequel est vissé le canon s’effectue au moyen d’un système à crochets. Le premier prend appui sur un axe transversal situé à l’avant de la carcasse, tandis que le second est verrouillé par le bouton de démontage placé à l’arrière.

L’assemblage sur la carcasse de l’ensemble formé par le boîtier de culasse dans lequel est vissé le canon s’effectue au moyen d’un système à crochets. Le premier prend appui sur un axe transversal situé à l’avant de la carcasse, tandis que le second est verrouillé par le bouton de démontage placé à l’arrière.

Vue en gros plan de la partie antérieure de ce système d’assemblage.

Vue en gros plan de la partie antérieure de ce système d’assemblage.

Pistolet Beretta modèle 92 FS-22 / Calibre .22 Long Rifle

Pour les besoins de la photo, le Beretta 92 FS-22 est accompagné par les mini-silhouettes métalliques à l’échelle 1/5 dédiées aux carabines de petit calibre, lesquelles sont nettement plus petites que celles à l’échelle 3/8 normalement utilisées avec les armes de poing de calibre .22 Long Rifle.

Pour les besoins de la photo, le Beretta 92 FS-22 est accompagné par les mini-silhouettes métalliques à l’échelle 1/5 dédiées aux carabines de petit calibre, lesquelles sont nettement plus petites que celles à l’échelle 3/8 normalement utilisées avec les armes de poing de calibre .22 Long Rifle.

La firme italienne Beretta propose désormais une version de son pistolet semi-automatique modèle 92 FS chambrée en calibre .22 Long Rifle. Fabriquée en Allemagne par la firme Umarex et distribuée aux Etats-Unis par sa filiale américaine Beretta USA, cette arme à platine sélective, dont le premier coup peut être tiré en simple ou en double action au choix de l’utilisateur, est alimentée par un chargeur de 15 coups. Plus légère en raison de sa culasse usinée en aluminium et de sa carcasse moulée en polymère, elle n’en reprend pas moins avec une scrupuleuse précision l’apparence et les dimensions du modèle original chambré en calibre 9 mm Parabellum.

Cette version en petit calibre à percussion annulaire reprend l’aspect extérieur et les dimensions du Beretta 92 FS chambré en calibre 9mm Parabellum.

Cette version en petit calibre à percussion annulaire reprend l’aspect extérieur et les dimensions du Beretta 92 FS chambré en calibre 9mm Parabellum.

Cette arme à percussion annulaire reprend intégralement les commandes en acier du modèle de gros calibre à percussion centrale, procurant de ce fait les mêmes fonctionnalités et la même ergonomie. Les utilisateurs apprécieront notamment son levier ambidextre qui combine sûreté et désarmement, ainsi que son levier de démontage qui permet de désolidariser instantanément, avec une très grande facilité, les éléments principaux que sont la culasse, le canon et la carcasse.

La raison sociale de la filiale américaine du fabricant italien, laquelle est implantée dans la petite ville d'Accokeek, dans le comté de Washington, état du Maryland, est gravée sur le côté gauche de la glissière.

La raison sociale de la filiale américaine du fabricant italien, laquelle est implantée dans la petite ville d’Accokeek, dans le comté de Washington, état du Maryland, est gravée sur le côté gauche de la glissière.

Les éléments de visée présentent des découpes géométriques correctement réalisées et ils sont assistés par trois points blancs dont le contraste est appréciable sur une cible sombre.

Les éléments de visée présentent des découpes géométriques correctement réalisées et ils sont assistés par trois points blancs dont le contraste est appréciable sur une cible sombre.

Vidéo :

L’un des principaux attraits de ce pistolet semi-automatique à percussion annulaire réside dans la capacité de son chargeur qui accueille quinze cartouches emmagasinées sur une simple pile.

L’un des principaux attraits de ce pistolet semi-automatique à percussion annulaire réside dans la capacité de son chargeur qui accueille quinze cartouches emmagasinées sur une simple pile.

Le banc d’essai détaillé de cette arme sera publié dans le n° 374 (mai/juin 2017) du magazine Action qui sera en kiosque au début du mois de mai… ne le ratez pas !

Pistolet Ruger modèle Mark III 22/45 « LITE » / Calibre .22 Long Rifle

Le pistolet semi-automatique Ruger modèle Mark III 22/45 « Lite » est ici équipé d’un micro viseur reflex « DocterSight II Plus », installé sur le rail Picatinny au moyen d’un montage à griffes HMS.

Le pistolet semi-automatique Ruger modèle Mark III 22/45 « Lite » est ici équipé d’un micro viseur reflex « DocterSight II Plus », installé sur le rail Picatinny au moyen d’un montage à griffes HMS.

La version « 22/45 » du Ruger modèle Mark III rompait délibérément avec la traditionnelle silhouette inspirée du Luger pour emprunter la poignée d’un autre pistolet semi-automatique mythique, le Colt modèle 1911 A1. Les innovations ne s’arrêtaient pas là, puisque la carcasse n’était plus usinée en acier mais moulée en polymère. La nouvelle arme ne se contentait donc pas d’offrir aux tireurs américains une prise en main qui leur était familière, elle leur procurait en plus une légèreté appréciable pour la pratique du tir à bras franc.

Ce modèle ultra léger se démarque par sa carcasse en polymère surmontée par un tube cylindrique en aluminium qui constitue à la fois le boîtier de culasse et le manchon du canon.

Ce modèle ultra léger se démarque par sa carcasse en polymère surmontée par un tube cylindrique en aluminium qui constitue à la fois le boîtier de culasse et le manchon du canon.

La déclinaison « Lite » du 22/45 pousse encore plus loin le processus d’allégement, grâce à son boîtier de culasse en alliage léger qui se prolonge vers l’avant pour former le manchon du canon. L’arme que nous testons bénéficie d’une superbe finition « Cobalt Titanium », à laquelle s’ajoutent de généreux évents qui participent à l’allégement de l’ensemble et favorisent le refroidissement.

Equipé d’un montage à griffes permettant sa fixation sur le rail Picatinny du pistolet Ruger, le micro viseur DocterSight présente l’intérêt de n’apporter qu’un supplément de poids négligeable, de l’ordre de 50 grammes.

Equipé d’un montage à griffes permettant sa fixation sur le rail Picatinny du pistolet Ruger, le micro viseur DocterSight présente l’intérêt de n’apporter qu’un supplément de poids négligeable, de l’ordre de 50 grammes.

 

Vidéo :

Ce pistolet dispose d’un filetage au standard ½-28 UNEF permettant l’installation d’un modérateur de son, à l’image du Brügger & Thomet HP 22 que nous avons utilisé sur notre arme de test.

Ce pistolet dispose d’un filetage au standard ½-28 UNEF permettant l’installation d’un modérateur de son, à l’image du Brügger & Thomet HP 22 que nous avons utilisé sur notre arme de test.

 

Le banc d’essai du pistolet Ruger modèle Mark III 22/45 « Lite » a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°373 (janvier/février 2017).

Le banc d’essai du pistolet Ruger modèle Mark III 22/45 « Lite » a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°373 (janvier/février 2017).

Pistolet CZ 75 « Kadet » + silencieux Brügger & Thomet / Calibre .22 Long Rifle

Voici, en complément du banc d’essai du pistolet CZ 75 Kadet que nous avions réalisé en juin 2014, une présentation et un test succinct d’un modèle dont la bouche du canon a été filetée afin de permettre l’utilisation d’un modérateur de son.

Le CZ-75 Kadet de notre banc d’essai, dont le canon a été muni d’un filetage à la bouche, est accompagné ici par deux modérateurs de son : un modèle HP 22 de la firme helvétique Brügger & Thomet et un Still n°4 de la maison française SAPL (Société d'Application des Procédés Lefebvre).

Le CZ 75 Kadet de notre banc d’essai, dont le canon a été muni d’un filetage à la bouche, est accompagné ici par deux modérateurs de son : un modèle HP 22 de la firme helvétique Brügger & Thomet et un Still n°4 de la maison française SAPL (Société d’Application des Procédés Lefebvre).

Précisions quand même que le modérateur de son, s’il s’avère très satisfaisant pour un tir récréatif, comme par exemple le plinking, n’est pas idéal dans le cadre du tir sportif de précision. Il alourdit sensiblement l’arme et implique l’emploi de munitions parfaitement adaptées.

Le modérateur de son Brügger & Thomet présente l’avantage d’être léger en raison de sa fabrication en aluminium. Ainsi équipé, le pistolet CZ-75 Kadet à canon fileté pèse moins de 1200 grammes.

Le modérateur de son Brügger & Thomet présente l’avantage d’être léger en raison de sa fabrication en aluminium. Ainsi équipé, le pistolet CZ 75 Kadet à canon fileté pèse moins de 1200 grammes.

Voir les bancs d’essais que nous avons précédemment réalisés :

– Le pistolet CZ 75 « Kadet » en calibre .22 Long Rifle (juillet 2014).

– La conversion CZ « Kadet » en calibre .22 Long Rifle pour le pistolet CZ 75 (novembre 1997).

– Le pistolet CZ 75 en 9 Para et sa conversion « Kadet » en calibre .22 Long Rifle (mars 1995).

 

Le banc d'essai du pistolet CZ 75 Kadet a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°369 (mai/juin 2016).

Le banc d’essai du pistolet CZ 75 Kadet a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°369 (mai/juin 2016).

Pistolet Ruger modèle Mark III « Target » / Calibre .22 Long Rifle

Lancé par la firme américaine « Sturm, Ruger & Co. » en 1949, ce pistolet semi-automatique à percussion annulaire constitue, aujourd’hui encore, l’un des choix les plus judicieux que puisse faire un tireur. Son prix modéré, son excellente précision en cible, sa fiabilité de fonctionnement irréprochable et sa robustesse à toute épreuve en sont les principaux atouts.

Le Ruger Mark III « Target » est ici équipé d’un viseur à point rouge compact Swiss Arms « Mini Dot Sight », installé au moyen du rail Weaver qui est livré avec le pistolet. Ses deux chargeurs de dix coups, un casque antibruit électronique Num’axes, une paire de lunettes Bollé Safety « Cobra » et des munitions CCI Blazer l’accompagnent.

Le Ruger Mark III « Target » est ici équipé d’un viseur à point rouge compact Swiss Arms « Mini Dot Sight », installé au moyen du rail Weaver qui est livré avec le pistolet. Ses deux chargeurs de dix coups, un casque antibruit électronique Num’axes, une paire de lunettes Bollé Safety « Cobra » et des munitions CCI Blazer l’accompagnent.

Le modèle Mark III, commercialisé depuis 2004, a bénéficié d’un certain nombre d’améliorations permettant de rendre son utilisation plus facile et plus sûre : bouton-poussoir de déverrouillage du chargeur à portée du pouce, présence d’un indicateur de chargement, d’une sécurité de chargeur et d’un blocage anti-tiers activé au moyen d’une clé. Sa version « Target » dispose d’un canon « Bull barrel » de 5 pouces ½ et un rail polyvalent (Weaver + 11 mm), livré avec l’arme, permet la fixation d’un système de visée optique.

Ce pistolet semi-automatique est livré dans un coffret en plastique moulé, accompagné par deux chargeurs de dix coups, un rail Weaver pour la fixation éventuelle d’une visée optique et une clé pour activer la sécurité anti-tiers dont il est doté.

Ce pistolet semi-automatique est livré dans un coffret en plastique moulé, accompagné par deux chargeurs de dix coups, un rail polyvalent (Weaver + 11 mm) pour la fixation éventuelle d’une visée optique et une clé pour activer la sécurité anti-tiers dont il est doté.

Première partie : Présentation

Afin d’effectuer nos tests de précision dans les meilleures conditions possibles, nous avons équipé notre pistolet de test du viseur à point rouge compact modèle « Mini Dot Sight » réalisé par la firme helvétique Swiss Arms.

Afin d’effectuer nos tests de précision dans les meilleures conditions possibles, nous avons équipé notre pistolet de test du viseur à point rouge compact modèle « Mini Dot Sight » réalisé par la firme helvétique Swiss Arms.

Deuxième partie : Précision en cible

En théorie, le démontage sommaire de ce pistolet est simple. En pratique, la moindre erreur dans le séquencement des manipulations pose problème et, sur une arme neuve, les ajustages serrés rendent cette opération difficilement réalisable sans l’aide d’outil.

En théorie, le démontage sommaire de ce pistolet est simple. En pratique, la moindre erreur dans le séquencement des manipulations pose problème et, sur une arme neuve, les ajustages serrés rendent cette opération difficilement réalisable sans l’aide d’outil.

Troisième partie : Démontage/Remontage

Voir également nos bancs d’essais précédents :
– Le pistolet Ruger Mark II à « canon silencieux FMR »
– Le pistolet Ruger MK 10 « Silhouette »

Le banc d'essai du pistolet Ruger Mark III « Target » a été publié sur 8 pages dans le magazine Cibles n°550 (janvier 2016).

Le banc d’essai du pistolet Ruger Mark III « Target » a été publié sur 8 pages
dans le magazine Cibles n°550 (janvier 2016).