Gants tactiques d’intervention & de tir : quel modèle choisir ?

Les gants d’intervention en cuir, qui bénéficient d’un haut niveau de protection, pêchent au tir par leur revêtement peu accrocheur sous la paume et les doigts.

Les gants d’intervention en cuir, qui bénéficient d’un haut niveau de protection, pêchent au tir par leur revêtement peu accrocheur sous la paume et les doigts.

Ceux qui pratiquent le tir l’hiver en extérieur ont fait, comme nous, la pénible expérience des doigts engourdis par le froid. On peut y remédier en portant des gants, tous les pistolets semi-automatiques modernes ayant à cet effet un pontet largement dimensionné. Reste le problème du choix : il existe une variété de modèles considérable, mais beaucoup d’entre eux se révèlent décevants parce qu’ils font perdre au tireur sa sensation de préhension. Certains utilisateurs pallient partiellement cet inconvénient en coupant la partie recouvrant la phalange distale de l’index, mais il s’agit là d’un pis-aller peu satisfaisant.

Les gants tactiques coqués bénéficient d’un revêtement caoutchouté, sous la paume et les doigts, qui leur procure d’excellentes qualités antidérapantes.

Les gants tactiques coqués bénéficient d’un revêtement caoutchouté, sous la paume et les doigts, qui leur procure d’excellentes qualités antidérapantes.

Nous avons volontairement limité notre choix à une marque réputée et à trois modèles éprouvés, dont la résistance, l’efficacité et la fiabilité ont été rigoureusement testées par le fabricant, comme par les utilisateurs. Ces gants tactiques, qui s’adressent bien sûr en priorité aux professionnels, peuvent être utilisés pour le tir. Et vous verrez dans notre vidéo que l’un d’entre eux se révèle particulièrement intéressant, parce qu’il permet de conserver intacte la sensation de préhension tout en protégeant la main du froid. Mieux encore, il améliore considérablement le grip et amortit le recul subi au départ du coup.

Les gants de palpation, qui disposent sous la paume et les doigts d’un revêtement micro-polyuréthane, présentent d’incomparables qualités en termes de confort et d’efficacité de la préhension.

Les gants de palpation, qui disposent sous la paume et les doigts d’un revêtement micro-polyuréthane, présentent d’incomparables qualités en termes de confort et d’efficacité de la préhension.

 

Notre vidéo : présentation des gants tactiques GK

Le réglage des éléments de visée fixes / outil universel RST (Rear Sight Tool)

L’outil RST est livré avec 6 poussoirs interchangeables (4 en laiton, 2 en fer, 1 en acier) et une réglette en acier permettant de mieux répartir l’effort sur le pied de hausse.

L’outil RST est livré avec 6 poussoirs interchangeables (4 en laiton, 2 en fer, 1 en acier) et une réglette en acier permettant de mieux répartir l’effort sur le pied de la hausse.

Si les armes destinées à la compétition bénéficient d’une hausse réglable, les pistolets de combat sont le plus souvent munis d’une hausse fixe. Une correction de la prise de visée est néanmoins possible, du fait que cette hausse est généralement installée sur la culasse à glissière au moyen d’une queue d’aronde. Il suffit de déplacer la hausse latéralement pour modifier le préréglage de l’arme en azimut, mais cette opération est difficilement réalisable sur le terrain. C’est pour cette utilisation qu’a été créé l’outil de réglage universel RST.

Cet outil universel agit comme un étau : deux épaisses plaques en acier sont serrées par deux boulons à tête papillon, tandis qu’un troisième boulon muni d’un poussoir vient faire pression sur le pied de la hausse pour le dériver.

Cet outil universel agit comme un étau : deux épaisses plaques en acier sont serrées par deux boulons à tête papillon, tandis qu’un troisième boulon muni d’un poussoir vient faire pression sur le pied de la hausse pour le dériver.

Cette correction de la visée peut être réalisée sur le terrain de façon empirique, mais il est également possible de déterminer avec exactitude sa valeur grâce à un calcul très simple, que nous expliquons dans notre vidéo. Cette méthode est valable pour la hausse, comme pour le guidon. De plus, elle est applicable aussi bien en azimut (latéral) qu’en site (vertical), ce qui vous permet de calculer avec précision la hauteur idéale de la hausse ou du guidon. Il convient toutefois de ne pas oublier qu’une déviation du tir peut être due à un défaut du tireur (coup de doigt, par exemple) et qu’un réglage de la visée réalisé avec une munition ne sera pas forcément valable avec une autre.

La hausse de ce pistolet HK P30 a été déplacée vers la gauche d’environ 6/10 mm.

La hausse de ce pistolet HK P30 a été déplacée vers la gauche d’environ 6/10 mm.

 

Notre vidéo : présentation de l’outil et méthode de calcul

Deux accessoires utiles pour votre Glock : le « Clipdraw » et le holster de pontet

Le Clipdraw permet d’accrocher l’arme sur toute sorte de support comme, par exemple, la bretelle d’un sac à dos tactique ou le système d’attaches « MOLLE » d’un gilets pare-balles.

Le Clipdraw permet d’accrocher l’arme sur toute sorte de support comme, par exemple, la bretelle d’un sac à dos tactique ou le système d’attaches « MOLLE » d’un gilets pare-balles.

Nous avons profité de cette fin d’année particulièrement clémente pour nous réunir, Jean et moi, afin de vous souhaiter de joyeuses fêtes et vous présenter deux petits accessoires pouvant se révéler très utiles aux professionnels qui utilisent un Glock.

Le « Clipdraw » de la firme américaine Skyline Toolworks peut être installé sur n’importe quel modèle de pistolet Glock en quelques minutes avec, pour seul outil, la petite clé hexagonale de 2 mm livrée avec le clip.

Le « Clipdraw » de la firme américaine Skyline Toolworks peut être installé sur n’importe quel modèle de pistolet Glock en quelques minutes avec, pour seul outil, la petite clé hexagonale de 2 mm livrée avec le clip.

Le premier est un clip en acier ressort qui se fixe sur le bouchon de culasse du Glock pour permettre un port sans holster. Le second est un étui en kydex qui se clipse sur le pontet pour protéger la queue de détente. Ces deux accessoires peuvent être utilisés de façon complémentaire, mais ils peuvent également avoir, séparément, un grand nombre d’utilisations annexes très pertinentes. Ils sont proposés dans différentes tailles afin de s’adapter aux nombreux modèles de la firme autrichienne, mais ils existent également pour d’autres marques : n’hésitez pas à vous renseigner à ce sujet auprès de votre armurier…

Ce holster minimaliste en cordura se clipse sur le pontet de façon à protéger la queue de détente. Ces deux accessoires, Clip métallique et holster de pontet, peuvent être employés conjointement afin de porter l’arme de façon totalement sécurisée en « inside », c’est-à-dire en la glissant simplement sous la ceinture du pantalon.

Ce holster minimaliste en cordura se clipse sur le pontet de façon à protéger la queue de détente. Ces deux accessoires, Clip métallique et holster de pontet, peuvent être employés conjointement afin de porter l’arme de façon totalement sécurisée en « inside », c’est-à-dire en la glissant simplement sous la ceinture du pantalon.

Les protections auditives

Se protéger représente une nécessité absolue pour tous les tireurs, à défaut de quoi l’exposition répétitive à des bruits de forte intensité conduit à une dégradation irréversible des facultés auditives.

L'achat d'un serre-tête, désigné dans le langage courant par le terme de « casque anti-bruit », est indispensable à toute personne qui pratique le tir de façon régulière. Il en existe une grande variété qui se divisent en deux groupes principaux : les modèles passifs, plus ou moins linéaires et les modèles actifs, qui restituent, voire amplifient les sons de faible intensité grâce à un système électronique, lequel est instantanément coupé (en une minuscule fraction de seconde) dès lors qu’un bruit dépasse un certain seuil d’intensité.

L’achat d’un serre-tête, désigné dans le langage courant par le terme de « casque anti-bruit », est indispensable à toute personne qui pratique le tir de façon régulière.
Il en existe une grande variété qui se divise en deux groupes principaux : les modèles passifs, plus ou moins linéaires et les modèles actifs qui restituent, voire amplifient les sons de faible intensité grâce à un système électronique, lequel est instantanément coupé (en une minuscule fraction de seconde) dès lors qu’un bruit dépasse un certain seuil d’intensité.

Remarque : différentes protections auditives disponibles actuellement sur le marché (liste non exhaustive, bien sûr !) sont présentées en fin de vidéo. Les modèles Bilsom sont aujourd’hui commercialisés par la firme Howard Leight et les modèles Peltor par la maison 3M.

 

Le dossier consacré aux protecteurs acoustiques, bouchons d'oreille et serre-tête anti-bruit, avait été publié sur 8 pages dans le magazine Action Guns n° 178 (juin 1995).

Le dossier consacré aux protecteurs acoustiques, bouchons d’oreille et serre-tête anti-bruit,
avait été publié sur 8 pages dans le magazine Action Guns n° 178 (juin 1995).