Pistolet Browning Buck Mark « Black Label » / Calibre .22 Long Rifle

Grâce au long rail Picatinny dont il est doté, nous avons pu équiper ce Bowning Buck Mark « Black Label » d’un viseur reflex Lynx 1x22x33 multi réticules.

Grâce au long rail Picatinny dont il est doté, nous avons pu équiper ce Bowning Buck Mark « Black Label » d’un viseur reflex Lynx 1x22x33 multi réticules.

Cette version « Black Label » du pistolet de petit calibre Browning Buck Mark se distingue par la légèreté que lui apporte son canon de quatre pouces, lequel présente en outre l’avantage d’être fileté. Ce filetage, au pas standard de ½ x 20 UNF, permet l’utilisation des modérateurs de son couramment installés sur les carabines de calibre .22 Long Rifle.

Les utilisateurs qui n’en ont pas l’utilité pourront retirer le rail porte-accessoires fixé par deux vis sous le canon, ce qui facilitera le démontage sommaire de l’arme chaque fois qu’ils effectueront les opérations de nettoyage et lubrification.

Les utilisateurs qui n’en ont pas l’utilité pourront retirer le rail porte-accessoires fixé par deux vis sous le canon, ce qui facilitera le démontage sommaire de l’arme chaque fois qu’ils effectueront les opérations de nettoyage et lubrification.

Les principales indications concernant le calibre, le modèle et le pays d’origine, sont gravées sur le côté droit du canon où elles voisinent avec les différents poinçons du banc d’épreuve.

Les principales indications concernant le calibre, le modèle et le pays d’origine, sont gravées sur le côté droit du canon où elles voisinent avec les différents poinçons du banc d’épreuve.

Les vis micrométriques, dont le sens de réglage est repéré par une flèche présentent, en site comme en azimut, des clics fermes et nettement audibles.

Les vis micrométriques, dont le sens de réglage est repéré par une flèche présentent, en site comme en azimut, des clics fermes et nettement audibles.

 

Vidéo (première partie) : présentation -réglage

Le rail Picatinny usiné sur la longue ligne de visée de ce pistolet permet d’installer sur l’arme, avec une facilité déconcertante, un viseur reflex à l’image du Lynx 1x22x33 multi réticules que nous avons utilisé pour nos essais.

Le rail Picatinny usiné sur la longue ligne de visée de ce pistolet permet d’installer sur l’arme, avec une facilité déconcertante, un viseur reflex à l’image du Lynx 1x22x33 multi réticules que nous avons utilisé pour nos essais.

 

Vidéo (deuxième partie) : tirs sur appui – conclusion

Les tests comparatifs, que nous avons réalisés en tirant le même type de munition subsonique sans silencieux, puis successivement avec quatre silencieux de marques différentes démontrent très clairement que l’utilisation d’un modérateur de son ne dégrade pas la précision en cible.

Les tests comparatifs, que nous avons réalisés en tirant le même type de munition subsonique sans silencieux, puis successivement avec quatre silencieux de marques différentes démontrent très clairement que l’utilisation d’un modérateur de son ne dégrade pas la précision en cible.

 

Bancs d’essais réalisés précédemment :

 

Vous trouverez tous les détails de ce banc d’essai dans le prochain n°377 du magazine Action (septembre/octobre 2017).

Pistolet Ruger Mark IV Target inox / Calibre .22 Long Rifle

On notera, sur cette nouvelle version améliorée et simplifiée, la disparition de l’indicateur de chargement ainsi que celle du système de verrouillage anti-tiers intégré.

On notera, sur cette nouvelle version améliorée et simplifiée, la disparition de l’indicateur de chargement ainsi que celle du système de verrouillage anti-tiers intégré.

La nouvelle version Mark IV du célèbre pistolet semi-automatique de petit calibre produit par le fabricant américain Ruger se démarque radicalement des précédentes par le démontage instantané que lui procure désormais son bouton-poussoir de démontage « one-button takedown » situé à l’arrière de sa carcasse.

Cette arme est livrée dans une simple boîte en carton, accompagnée par deux chargeurs de dix coups. On notera l’étiquette en caoutchouc sur laquelle il est écrit « One Button Takedown ».

Cette arme est livrée dans une simple boîte en carton, accompagnée par deux chargeurs de dix coups. On notera l’étiquette en caoutchouc sur laquelle il est écrit « One Button Takedown ».

Ce pistolet d’une robustesse légendaire et d’une précision en cible irréprochable, qui était incontestablement l’un des meilleurs de sa catégorie, souffrait d’un démontage particulièrement délicat et complexe. Disons clairement les choses : il était la lanterne rouge en la matière. Grâce à cette ingénieuse modification, son fabricant vient de réaliser l’exploit de le hisser de la dernière à la première place, en faisant de lui le pistolet le plus rapide et le plus facile du monde à démonter !

Hormis son nouveau système de démontage, le Ruger Mark IV bénéficie d’un levier arrêtoir de culasse élargi et d’un levier de sûreté ambidextre.

Hormis son nouveau système de démontage, le Ruger Mark IV bénéficie d’un levier arrêtoir de culasse élargi et d’un levier de sûreté ambidextre.

Aucune modification n’ayant été apportée au niveau du canon, de la détente et des éléments de visée, un essai de ce nouveau modèle ne se justifiait pas et nous invitons le lecteur à se reporter au banc d’essai très complet du Ruger Mark III Target que nous avions réalisé précédemment.

La dépose du canon et de la culasse, qui s’effectue de façon instantanée, autorise désormais l’utilisateur à réaliser un nettoyage rigoureux de son arme chaque fois qu’il le jugera nécessaire.

La dépose du canon et de la culasse, qui s’effectue de façon instantanée, autorise désormais l’utilisateur à réaliser un nettoyage rigoureux de son arme chaque fois qu’il le jugera nécessaire.

Vidéo :

L’assemblage sur la carcasse de l’ensemble formé par le boîtier de culasse dans lequel est vissé le canon s’effectue au moyen d’un système à crochets. Le premier prend appui sur un axe transversal situé à l’avant de la carcasse, tandis que le second est verrouillé par le bouton de démontage placé à l’arrière.

L’assemblage sur la carcasse de l’ensemble formé par le boîtier de culasse dans lequel est vissé le canon s’effectue au moyen d’un système à crochets. Le premier prend appui sur un axe transversal situé à l’avant de la carcasse, tandis que le second est verrouillé par le bouton de démontage placé à l’arrière.

Vue en gros plan de la partie antérieure de ce système d’assemblage.

Vue en gros plan de la partie antérieure de ce système d’assemblage.

Pistolet Beretta modèle 92 FS-22 / Calibre .22 Long Rifle

Pour les besoins de la photo, le Beretta 92 FS-22 est accompagné par les mini-silhouettes métalliques à l’échelle 1/5 dédiées aux carabines de petit calibre, lesquelles sont nettement plus petites que celles à l’échelle 3/8 normalement utilisées avec les armes de poing de calibre .22 Long Rifle.

Pour les besoins de la photo, le Beretta 92 FS-22 est accompagné par les mini-silhouettes métalliques à l’échelle 1/5 dédiées aux carabines de petit calibre, lesquelles sont nettement plus petites que celles à l’échelle 3/8 normalement utilisées avec les armes de poing de calibre .22 Long Rifle.

La firme italienne Beretta propose désormais une version de son pistolet semi-automatique modèle 92 FS chambrée en calibre .22 Long Rifle. Fabriquée en Allemagne par la firme Umarex et distribuée aux Etats-Unis par sa filiale américaine Beretta USA, cette arme à platine sélective, dont le premier coup peut être tiré en simple ou en double action au choix de l’utilisateur, est alimentée par un chargeur de 15 coups. Plus légère en raison de sa culasse usinée en aluminium et de sa carcasse moulée en polymère, elle n’en reprend pas moins avec une scrupuleuse précision l’apparence et les dimensions du modèle original chambré en calibre 9 mm Parabellum.

Cette version en petit calibre à percussion annulaire reprend l’aspect extérieur et les dimensions du Beretta 92 FS chambré en calibre 9mm Parabellum.

Cette version en petit calibre à percussion annulaire reprend l’aspect extérieur et les dimensions du Beretta 92 FS chambré en calibre 9mm Parabellum.

Cette arme à percussion annulaire reprend intégralement les commandes en acier du modèle de gros calibre à percussion centrale, procurant de ce fait les mêmes fonctionnalités et la même ergonomie. Les utilisateurs apprécieront notamment son levier ambidextre qui combine sûreté et désarmement, ainsi que son levier de démontage qui permet de désolidariser instantanément, avec une très grande facilité, les éléments principaux que sont la culasse, le canon et la carcasse.

La raison sociale de la filiale américaine du fabricant italien, laquelle est implantée dans la petite ville d'Accokeek, dans le comté de Washington, état du Maryland, est gravée sur le côté gauche de la glissière.

La raison sociale de la filiale américaine du fabricant italien, laquelle est implantée dans la petite ville d’Accokeek, dans le comté de Washington, état du Maryland, est gravée sur le côté gauche de la glissière.

Les éléments de visée présentent des découpes géométriques correctement réalisées et ils sont assistés par trois points blancs dont le contraste est appréciable sur une cible sombre.

Les éléments de visée présentent des découpes géométriques correctement réalisées et ils sont assistés par trois points blancs dont le contraste est appréciable sur une cible sombre.

Vidéo :

L’un des principaux attraits de ce pistolet semi-automatique à percussion annulaire réside dans la capacité de son chargeur qui accueille quinze cartouches emmagasinées sur une simple pile.

L’un des principaux attraits de ce pistolet semi-automatique à percussion annulaire réside dans la capacité de son chargeur qui accueille quinze cartouches emmagasinées sur une simple pile.

Le banc d’essai du pistolet Beretta 92 FS-22 a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°375 (mai/juin 2017).

Le banc d’essai du pistolet Beretta 92 FS-22 a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°375 (mai/juin 2017).

Pistolet Ruger modèle Mark III 22/45 « LITE » / Calibre .22 Long Rifle

Le pistolet semi-automatique Ruger modèle Mark III 22/45 « Lite » est ici équipé d’un micro viseur reflex « DocterSight II Plus », installé sur le rail Picatinny au moyen d’un montage à griffes HMS.

Le pistolet semi-automatique Ruger modèle Mark III 22/45 « Lite » est ici équipé d’un micro viseur reflex « DocterSight II Plus », installé sur le rail Picatinny au moyen d’un montage à griffes HMS.

La version « 22/45 » du Ruger modèle Mark III rompait délibérément avec la traditionnelle silhouette inspirée du Luger pour emprunter la poignée d’un autre pistolet semi-automatique mythique, le Colt modèle 1911 A1. Les innovations ne s’arrêtaient pas là, puisque la carcasse n’était plus usinée en acier mais moulée en polymère. La nouvelle arme ne se contentait donc pas d’offrir aux tireurs américains une prise en main qui leur était familière, elle leur procurait en plus une légèreté appréciable pour la pratique du tir à bras franc.

Ce modèle ultra léger se démarque par sa carcasse en polymère surmontée par un tube cylindrique en aluminium qui constitue à la fois le boîtier de culasse et le manchon du canon.

Ce modèle ultra léger se démarque par sa carcasse en polymère surmontée par un tube cylindrique en aluminium qui constitue à la fois le boîtier de culasse et le manchon du canon.

La déclinaison « Lite » du 22/45 pousse encore plus loin le processus d’allégement, grâce à son boîtier de culasse en alliage léger qui se prolonge vers l’avant pour former le manchon du canon. L’arme que nous testons bénéficie d’une superbe finition « Cobalt Titanium », à laquelle s’ajoutent de généreux évents qui participent à l’allégement de l’ensemble et favorisent le refroidissement.

Equipé d’un montage à griffes permettant sa fixation sur le rail Picatinny du pistolet Ruger, le micro viseur DocterSight présente l’intérêt de n’apporter qu’un supplément de poids négligeable, de l’ordre de 50 grammes.

Equipé d’un montage à griffes permettant sa fixation sur le rail Picatinny du pistolet Ruger, le micro viseur DocterSight présente l’intérêt de n’apporter qu’un supplément de poids négligeable, de l’ordre de 50 grammes.

 

Vidéo :

Ce pistolet dispose d’un filetage au standard ½-28 UNEF permettant l’installation d’un modérateur de son, à l’image du Brügger & Thomet HP 22 que nous avons utilisé sur notre arme de test.

Ce pistolet dispose d’un filetage au standard ½-28 UNEF permettant l’installation d’un modérateur de son, à l’image du Brügger & Thomet HP 22 que nous avons utilisé sur notre arme de test.

 

Le banc d’essai du pistolet Ruger modèle Mark III 22/45 « Lite » a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°373 (janvier/février 2017).

Le banc d’essai du pistolet Ruger modèle Mark III 22/45 « Lite » a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°373 (janvier/février 2017).

Revolver Uberti modèle 1873 « Cattleman » / Calibre .22 Long Rifle

Ce revolver à 12 coups chambré en petit calibre à percussion annulaire conserve intacte l’apparence du modèle de gros calibre à percussion centrale dont il constitue la réplique. Il est accompagné ici par un superbe ensemble en cuir pleine fleur réalisé par la maison française La Sellerie du Thimerais, composé d’un holster « Lone Star » à finition « Texas Joke Stap » et d’un ceinturon « Plain Cartridge Belt ».

Ce revolver à 12 coups chambré en petit calibre à percussion annulaire conserve intacte l’apparence du modèle de gros calibre à percussion centrale dont il constitue la réplique. Il est accompagné ici par un superbe ensemble en cuir pleine fleur réalisé par la maison française La Sellerie du Thimerais, composé d’un holster « Lone Star » à finition « Texas Joke Stap » et d’un ceinturon « Plain Cartridge Belt ».

Les armes de calibre .22 Long Rifle occupent une place importante dans le domaine du tir sportif, en raison notamment du faible coût de leurs munitions. Aussi est-il essentiel, pour les fabricants, de proposer pour chacun de leurs modèles une version à percussion annulaire. Cependant, il n’est pas facile d’adapter les pistolets semi-automatiques de gros calibre au tir des petites cartouches de calibre .22, parce que ces dernières n’ont pas suffisamment de puissance pour actionner leur lourde culasse en acier. Les revolvers échappent à ce problème du recul de la culasse, mais ils posent celui de la capacité. Six coups, cela semble bien modeste en regard d’un si petit calibre !

Cette arme dispose d’un axe de barillet instantanément démontable sans outil, grâce à son verrou transversal à ressort pouvant être facilement actionné avec le pouce. Ce dispositif, breveté par William Mason, sera appliqué aux Colt d’époque à partir de 1893. Il autorise la dépose du barillet sans l’aide d’outil, alors qu’il fallait auparavant employer un tournevis.

Cette arme dispose d’un axe de barillet instantanément démontable sans outil, grâce à son verrou transversal à ressort pouvant être facilement actionné avec le pouce. Ce dispositif, breveté par William Mason, sera appliqué aux Colt d’époque à partir de 1893. Il autorise la dépose du barillet sans l’aide d’outil, alors qu’il fallait auparavant employer un tournevis.

Plusieurs solutions peuvent être envisagées, que le fabricant italien Aldo Uberti n’a pas hésité à mettre en œuvre en proposant à son catalogue plusieurs versions de sa réplique du Colt Single Action Army modèle 1973. Nous avons choisi de tester le modèle « Cattleman », une version full-frame à laquelle son barillet de 12 coups confère une capacité bien supérieure à celle de ses concurrents, y compris la plupart des pistolets semi-automatiques à percussion annulaire.

Les opérations de chargement, de même que l’extraction des douilles vides, s’effectuent avec une facilité très satisfaisante malgré la capacité impressionnante du barillet.

Les opérations de chargement, de même que l’extraction des douilles vides, s’effectuent avec une facilité très satisfaisante malgré la capacité impressionnante du barillet.

Cette vue de la bouche du canon permet de comprendre aisément pourquoi le forage en petit calibre, en l’occurrence du .22 dont le diamètre est de 5,56 mm, augmente nécessairement le poids de l’arme.

Cette vue de la bouche du canon permet de comprendre aisément pourquoi le forage en petit calibre, en l’occurrence du .22 dont le diamètre est de 5,56 mm, augmente nécessairement le poids de l’arme.

Observer le canal de percussion après avoir armé le chien s’avère être le seul moyen de vérifier si la chambre qui fait face au canon est vide ou si elle renferme une cartouche prête à être tirée.

Observer le canal de percussion après avoir armé le chien s’avère être le seul moyen de vérifier si la chambre qui fait face au canon est vide ou si elle renferme une cartouche prête à être tirée.

 

Vidéo :